Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Vols de véhicules : une patrouille hassidique lorgne sur les bandits à Outremont

[ad_1]

Une patrouille de bénévoles hassidiques aide la police en traquant les voleurs de voitures dans le quartier Outremont et a même permis la découverte de caches de véhicules.

« La situation est hors de contrôle… Chaque jour, il se passe quelque chose », soupire Barry, le coordinateur de Chaverim (« des amis sur lesquels on peut compter », en hébreu).

Avec des centaines de voitures stationnées dans la rue – dont plusieurs modèles convoités par les bandits – Outremont est régulièrement touchée par le fléau du vol de voitures.

  • Écoutez la partie juridique avec Félix Séguin via
    :

« Voiture volée! Toyota Highlander marron/noir 2020, plaque New York », a alerté Chaverim sur X (Twitter) le 5 octobre.

Plus tôt cette année, ce sont une Honda Accord, un Chevrolet Suburban ou un Honda CR-V – tous récents – qui ont subi le même sort.

Normalement, les membres de l’organisation Chaverim viennent en aide aux personnes de la communauté qui ont une crevaison ou qui sont bloquées à l’extérieur de leur domicile.

Mais depuis environ un an et demi, ces hassidim viennent aussi au secours des victimes – ultra-orthodoxes ou non – des voleurs de voitures qui sévissent dans leur quartier.

Cent yeux et oreilles

L’association compte sur une centaine de bénévoles qui se relaient jour et nuit pour surveiller les voleurs.

« (Les criminels) n’ont aucune idée que nous patrouillons, nous sommes habillés en civil et nos voitures ne sont pas marquées. Mais que ce soit par la fenêtre de la synagogue, sur nos marches ou en conduisant, nous les surveillons », ajoute Barry.

« Nous devons vraiment remercier les bénévoles, ils ont coupé le temps avec leurs femmes, leurs enfants, leur travail et même leur sommeil pour assurer la sécurité. »

  • Écoutez la rencontre Dutrizac – Dumont diffusée en direct tous les jours à 7h05 via Radio QUB :

Leurs efforts sont récompensés, selon lui.

Au moins sept suspects ont été arrêtés par le Service de police de la ville de Montréal après un signalement de l’organisation depuis 2022.


Chavérim

Une intervention du SPVM suite à un appel de membres de Chaverim, qui patrouillent volontairement dans Outremont.

PHOTO TWITTER Chaverim Shomrim

Des caches de véhicules ont également été découvertes grâce à leurs informations, précise Barry, sans en révéler le nombre exact.

Le coordinateur souligne que c’est toujours la police – et non ses bénévoles – qui intervient directement auprès des suspects. Il vante également la collaboration avec le service de police de Montréal.

Un exemple à suivre

Le Conseil des juifs hassidiques du Québec connaît bien les activités de l’organisme d’aide d’urgence et aimerait les voir reproduites dans d’autres communautés.

« Cela pourrait décourager les voleurs, et les convaincre de trouver un vrai travail plutôt que de se tourner vers le crime », estime Sam Muller, directeur général du groupe.

Car le statu quo est selon lui intenable.

« C’est un véritable désastre. Nous avons atteint le point où nos clients hésitent à nous rendre visite avec leur propre véhicule. Ce n’est pas normal dans une ville comme Montréal en 2023», souligne-t-il.


Vols de véhicules : une patrouille hassidique lorgne sur les bandits à Outremont

ET À VOTRE DOMICILE ?

Votre commune est-elle souvent la cible des voleurs de voitures ?

Découvrez-le sur cette carte dressée par notre Bureau d’enquête, qui permet de localiser au niveau des rues, dans certaines villes, où des milliers de véhicules ont été volés au Québec depuis le début de l’année.

Commune (nombre de vols)

Nombre de vols vers la même adresse

Méthodologie

Cette carte des vols de véhicules au Québec couvre l’année 2023, du 1er janvier à une date comprise entre le 30 juin et le 12 octobre, selon les villes.

Les données proviennent du service de police de la Ville de Montréal, de la ville de Laval, de la ville de Longueuil, du service de police de la Ville de Gatineau, du service de police de la ville de Québec, du service de police de la ville de Lévis, le service de police de Sherbrooke, la ville de Blainville, le service de police de Châteauguay, le service de police de la ville de Mascouche, la ville de Granby, la ville de Trois-Rivières, le service de police de la ville de Bromont, le service de police du Lac des Deux-Montagnes, le service de police de Memphrémagog, le service de police de la ville de Saint-Eustache, le service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu, la ville de Repentigny, la ville de Mirabel et Équité Association. Certaines ont été obtenues grâce à l’accès à l’information.

À noter que les municipalités peuvent avoir inclus dans leur bilan des véhicules tels que des motos, des camions ou des bateaux. Quant aux données de localisation, elles nous ont été transmises sous différentes formes : code postal, coin de rue, rue ou quartier.

Certaines données concernant les villes et villages couverts par la Sûreté du Québec n’apparaissent pas sur cette carte.

Compilation de données: Nora T. Lamontagne et Philippe Langlois, Bureau d’enquête

Avez-vous des informations à nous partager sur cette histoire ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.



[ad_2]

Fr- local

Back to top button