Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

Vitalité veut réinventer la visite chez le médecin

[ad_1]

Le Réseau de santé Vitalité souhaite bonifier son offre de soins de santé primaires avec un service permettant aux patients d’avoir accès à une équipe interdisciplinaire plutôt qu’à un seul professionnel de la santé.

Selon Vitalité, le déploiement de cette initiative a commencé dans les régions d’Edmundston, du Haut-Madawaska, de la Péninsule acadienne et de Moncton/Dieppe.

Selon la présidente-directrice générale du Réseau de santé Vitalité, Dre France Desrosiers, l’objectif est de regrouper des médecins, des infirmières praticiennes, des infirmières, des psychologues, des pharmaciens, des préposés aux soins, etc., afin de les connecter tous pour faciliter le dossier patient électronique. .

« Nous commençons par construire cela avec nos médecins de famille. Une fois les ententes bien établies, nous ajoutons du personnel selon le profil de la « patientèle » (patient et clientèle) du territoire.

L’une des composantes du projet est la création d’un centre de coordination et de référence qui délègue la prestation des soins au bon prestataire.

« À terme, nous souhaitons donner accès à la demande de services au patient, dans un délai de cinq jours, auprès du bon professionnel. Pour le patient, nous ne voulons pas que ce soit compliqué. Nous voulons qu’il ait un endroit où appeler. Un tri sera effectué par des professionnels pour s’assurer que le problème du patient est pris en charge.

Le Dr Desrosiers estime que cette méthode pourrait permettre à un médecin et à son équipe de doubler, voire tripler, son nombre de patients.

« Nous n’allons pas passer à une attente de cinq jours ouvrables demain matin, mais c’est le projet que nous mettons en place. À Dieppe, déjà en un mois et demi, nous avons réduit le délai d’accès de 10 à huit jours.

Dans la région d’Edmundston, qui comprend les communautés de Rivière-Verte et du Haut-Madawaska, une dizaine de médecins ont confirmé leur intention d’essayer ce modèle. Selon France Desrosiers, les premiers résultats devraient être connus en janvier.

Actuellement, le temps d’attente moyen dans la région du Nord-Ouest est de 120 jours. Le PDG de Vitalité reconnaît donc qu’il y aura beaucoup de chemin à parcourir avant d’atteindre l’objectif de cinq jours.

« L’idée est de s’améliorer progressivement, jusqu’à atteindre notre objectif. »

[ad_2]

Gn Ca bus

Back to top button