Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Vaccination contre le COVID-19 | Une seule dose désormais recommandée

[ad_1]

Québec modifie ses recommandations en matière de vaccination contre la COVID-19 : une seule dose sera désormais suggérée pour obtenir une protection adéquate. Les personnes immunodéprimées qui n’ont jamais été vaccinées devraient néanmoins recevoir deux injections, selon la Santé publique.




«Une seule dose du nouveau vaccin, administrée cet automne, suffit désormais pour qu’une personne soit considérée comme convenablement protégée», a indiqué vendredi le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Ainsi, les personnes considérées comme vulnérables ou plus à risque, prioritaires lors de la campagne vaccinale d’automne, n’auront pas à récupérer deux doses. Ce changement «fait suite à une décision de la Santé publique résultant d’une recommandation du Comité québécois d’immunisation (CIQ)», précise le gouvernement.

Selon le ministère, cela s’explique par le fait que le nombre de doses de vaccin « n’est plus influencé par la présence ou l’absence d’une infection antérieure confirmée ni par le nombre de doses reçues précédemment ».

D’autres recommandations concernant d’éventuelles doses supplémentaires de vaccin contre la COVID-19 « seront diffusées ultérieurement, en fonction notamment de l’évolution de cette maladie et de l’arrivée de futurs variants », est-il néanmoins précisé.

Exceptions pour certains groupes

Certaines exceptions demeurent cependant. Les personnes immunodéprimées n’ayant jamais été vaccinées contre la COVID-19 et les enfants de moins de cinq ans restent invités à « recevoir des doses supplémentaires en fonction du produit utilisé et du nombre de doses déjà reçues ».

Par ailleurs, le ministère de la Santé a confirmé vendredi qu’un intervalle de trois mois entre l’infection au COVID-19 et la vaccination « est désormais accepté pour faciliter la vaccination dans certaines circonstances ». Toutefois, le délai recommandé par la Santé publique reste officiellement de six mois.

En raison des « dernières données rassurantes sur le risque de myocardite ou de péricardite », Québec retire sa recommandation préférentielle pour le vaccin Pfizer chez les personnes âgées de 12 à 29 ans. Ainsi, les vaccins Moderna et Pfizer peuvent tous deux être utilisés.

Environ 830 000 doses de vaccin ont été administrées par le gouvernement depuis le début de la campagne de vaccination de l’automne. Celui-ci a été lancé il y a un mois jour pour jour, le 10 octobre.

Vaccination contre le COVID-19 | Une seule dose désormais recommandée

Santé Canada a autorisé une nouvelle version du vaccin Spikevax de Moderna contre la COVID-19 en septembre. Ces nouveaux vaccins remplacent les vaccins dits « bivalents », offerts au Québec depuis l’automne 2022, qui s’attaquaient à la fois à la souche Omicron et à la souche originale du virus.

Les nouvelles versions du vaccin actuellement disponibles visent cette fois une cible précise, à savoir le sous-variant Omicron XBB.1.5, également appelé « variant Kraken », apparu début 2023.

Vaccination contre le COVID-19 | Une seule dose désormais recommandée

La vaccination est actuellement déployée à raison de 26 000 doses par jour dans toute la province. Un peu moins d’un Québécois sur dix a reçu une dose au cours des six derniers mois. Celles-ci concernent essentiellement les personnes âgées de 60 ans et plus dont la vaccination est considérée comme à jour. En effet, un quart des seniors ont reçu une dose ces derniers mois, contre 5% des 30 à 59 ans et moins de 2% des moins de 30 ans.

Avec Pierre-André Normandin



[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button