Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

Usine Northvolt en Montérégie | Une partie du projet sera soumise au BAPE

[ad_1]

Une partie du mégaprojet d’usine de cellules de batteries Northvolt, concernant les activités de recyclage, devra être évaluée par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).


L’entreprise suédoise a confirmé vendredi matin une information rapportée pour la première fois par Radio-Canada, selon laquelle l’émission Revolt de l’entreprise serait soumise à une évaluation environnementale.

Northvolt dit « se féliciter de cette décision ».

Avec son programme Revolt, l’usine de recyclage de batteries, l’entreprise veut se rapprocher de son objectif de fabriquer 50 % de batteries recyclées en 2030.

Northvolt déclare dans un communiqué avoir « démontré en Europe que ses projets sont capables de répondre à certaines des normes environnementales les plus élevées au monde. »

Le lancement du projet de méga-usine au sud de Montréal a suscité des demandes pour qu’elle soit soumise à l’évaluation du BAPE. Une pétition a même été déposée à l’Assemblée nationale à ce sujet et a reçu plusieurs centaines de signatures.

Usine Northvolt en Montérégie | Une partie du projet sera soumise au BAPE

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Une partie du terrain de Northvolt est située à McMasterville

L’idée de soumettre seulement une partie du projet au BAPE a déjà soulevé des critiques.

« Inacceptable! » », a tonné Patrick Bonin, responsable de la campagne Climat-Énergie chez Greenpeace Canada, sur le réseau X.

« Malgré le pouvoir (Benoît Charette, le ministre de l’Environnement) et le gouvernement REFUSE (sic) de soumettre le projet INDUSTRIEL LE PLUS important de l’histoire du Québec à une évaluation environnementale publique complète. »



[ad_2]

Gn Ca bus

Back to top button