Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Une subvention de 5 à 7 millions de dollars pour que les Kings de Los Angeles viennent à Québec

[ad_1]

Les Kings de Los Angeles ont confirmé la nouvelle Journal et tiendront la fin de leur camp d’entraînement au Centre Vidéotron en octobre 2024. C’est le gouvernement du Québec qui a joué le rôle d’initiateur en accordant une subvention qu’il estime actuellement entre 5 et 7 millions pour faciliter l’arrivée de l’équipe en Québec.

• Lire aussi : Les Kings de Los Angeles déménageront au Centre Vidéotron en octobre 2024

Les Kings seront présents du 2 au 6 octobre, avec des matchs préparatoires le 3 contre les Bruins de Boston et le 5 contre les Panthers de la Floride.

Les détails ont été dévoilés au Centre Vidéotron en présence du président des Kings, Luc Robitaille, du ministre des Finances (et du ministre des Nordiques), Éric Girard, du ministre responsable de la Capitale-Nationale, Jonatan Julien. , ainsi que le chef de l’exploitation du Groupe Sports et divertissement de Québecor, Martin Tremblay.

« Nous avons eu la chance de venir ici et nous débuterons probablement notre saison quelques jours plus tard dans l’Est. C’est l’occasion pour nos joueurs de venir terminer leur camp d’entraînement ici, dans une ville de hockey, et de constater cette ambiance. C’est ce qui a motivé notre décision», a mentionné Robitaille.

Une subvention attaquée

Le président des Rois Luc Robitaille et le ministre des Finances Éric Girard se réjouissent de l’arrivée des Rois à Québec.

Photo Stevens LeBlanc

Le ministre Girard s’est rapidement retrouvé sous le feu des projecteurs en révélant que son gouvernement accordait une subvention estimée à 5 millions « pour faciliter l’événement » et qui, contractuellement, pouvait augmenter jusqu’à un maximum de 7 millions.

« Nous retirons trois équipes de la Ligue nationale. Il y aura toutes sortes d’activités autour de cela», a d’abord indiqué le ministre lors d’un point de presse, avant de pousser plus loin la réflexion par la suite.

«J’ai eu l’avantage de voir toutes les subventions que le gouvernement accorde pour les événements sportifs et culturels, et je peux confirmer que nous sommes dans le bon ordre de grandeur», a assuré M. Girard, citant d’autres événements subventionnés comme le Mémorial. Coupe, la Coupe des Présidents (PGA) et la Formule 1 à Montréal.

À ses yeux, le Centre Vidéotron est une « infrastructure exceptionnelle » qui doit être mise en valeur avec la présentation d’autres événements sportifs majeurs.

«Oui, un jour, on aimerait avoir le retour d’une équipe de la LNH, mais d’ici là, on aimerait avoir d’autres événements majeurs comme les championnats du monde de hockey junior, le championnat du monde de hockey féminin, le championnat du monde de hockey senior, Matchs de saison régulière de la LNH, autres camps d’entraînement», a énuméré le ministre.

Pas de messages

Pour Martin Tremblay, l’arrivée des Kings avec deux matchs préparatoires ne constitue pas un message à envoyer à la LNH afin de faire campagne une fois de plus pour le retour des Nordiques au Québec.

« Les gens au Québec n’ont plus de tests à passer. Pour moi, c’est derrière nous », a-t-il déclaré. On connaît la passion des Québécois pour le hockey et il n’y a plus de démonstration à faire. Cela dit, ce sera une fête pour le hockey et, oui, avoir le Centre Vidéotron rempli à pleine capacité pour deux matchs envoie un bon message.


Martin Tremblay, Luc Robitaille, Eric Girard et Jonatan Julien ont présenté les détails entourant l'arrivée des Kings de Los Angeles au Centre Vidéotron en octobre 2024.

Photo Stevens LeBlanc

Reste à savoir dans quelle mesure les supporters réagiront à des matchs dont la fourchette de prix variera entre 55 et 170 dollars. Plus de 40 % des billets en vente vendredi (10 h) seront disponibles à 85 $ ou moins.

Les derniers matchs préparatoires de la LNH présentés au Centre Vidéotron en 2017 et 2018 faisaient suite à la décision de la ligue de ne pas accorder de club d’expansion au Québec. Les foules d’un peu plus de 9 000 et 11 000 personnes ont été plutôt décevantes.

« Il y avait un contexte à l’époque où on était plus proche d’une certaine déception. Les choses ont évolué et les gens en ont assez de regarder le hockey de la LNH. Ce seront des équipes complètes qui viendront chez nous. Les gens ont eu le temps de s’ennuyer du hockey professionnel», a soutenu M. Tremblay.

CE QU’ILS ONT DIT…

« La CAQ passe la palette à la LNH plutôt qu’aux gens qui sont en difficulté. Oui, j’aime le hockey. Mais pas à ce prix. »

– Gabriel Nadeau-Dubois, leader parlementaire de Québec solidaire

« Entre-temps, la CAQ abolit le Programme d’aide au maintien des services aériens régionaux ESSENTIELS. On parle de montants très similaires. Le gouvernement finance le voyage des Kings à Québec, mais coupe les ailes du transport aérien régional. Je suis sans voix. »

– Joël Arseneau, député péquiste des Îles-de-la-Madeleine

« J’adore le hockey, je suis content que les équipes de la LNH viennent jouer au Québec. Mais allouer à cela 5 à 7 millions d’argent des contribuables ? Pendant qu’on nous dit qu’il n’y a plus d’argent pour soigner adéquatement les enseignants, les infirmières, (…) que les banques alimentaires et les organismes communautaires s’essoufflent et s’essoufflent ? »

– Pascal Paradis, député péquiste de Jean-Talon

– Avec la collaboration de Marc-André Gagnon, Bureau parlementaire



[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button