Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

une performance digne d’un défenseur numéro un

[ad_1]

Le match des Canadiens de Montréal hier soir contre les Bruins de Boston a été vraiment excitant jusqu’au bout.

Nous avons eu droit à tout un spectacle qui s’est terminé par une surprenante victoire en prolongation du Tricolore.

Je pense que très peu de gens auraient prédit une victoire des Canadiens hier soir contre les puissants Bruins, qui n’ont subi que deux défaites en 13 matchs avant hier soir.

Quand je me suis assis devant ma télé pour regarder le match, j’ai immédiatement dit à mon père « eh bien, combien est-ce qu’on perd ce soir ? « .

Ma mère, qui suit un peu moins le hockey que mon père et moi, s’est exclamée qu’il fallait être positif et que le match venait tout juste de commencer.

Elle a alors déclaré à haute voix que la Canadienne allait l’emporter 3-2 en prolongation.

Mon père et moi avons un peu ri lorsqu’il lui a expliqué que les Bruins n’avaient perdu que deux matchs cette saison et que sa prédiction n’avait aucun sens.

Eh bien, je suppose que ma mère est une plus grande experte en hockey que moi, donc sa prédiction était parfaite.

Bref, l’équipe nous a surpris et a offert une excellente prestation dans un grand match.

C’est aussi dans les grands matches comme hier qu’on reconnaît encore plus les grands joueurs de chacune des deux équipes.

Au CH, LE grand joueur du match est Kaiden Guhle.

Il est devenu le deuxième plus jeune défenseur à marquer le but gagnant en prolongation dans l’histoire du Canada.

Le jeune défenseur de 21 ans a été brillant hier soir contre (probablement) la meilleure équipe de la LNH.

Une fois de plus, il a fait preuve d’une régularité impressionnante dans son jeu, tant défensivement qu’offensivement.

Lorsque Guhle est sur la glace, toute l’équipe est confiante.

Son positionnement, ses relances, ses replis, son patinage, bref, tout est bien fait.

Guhle joue en tant que défenseur numéro un du club.

Il joue de grosses minutes soir après soir à seulement 21 ans, et il ne semble jamais perturbé dans sa zone, comme l’est souvent un certain Mike Matheson.

Guhle est un défenseur très complet, et ses statistiques le montrent.

Il possède le meilleur différentiel de l’équipe avec +9, ce qui le place loin devant ses plus proches poursuivants (Kovacevic, Barron et Caufield) qui sont à +3.

Offensivement, Guhle compte six points, dont un but en 10 matchs, un rythme de production qui lui donnerait environ 50 points en 82 matchs.

Dites-vous également que Guhle maintient ce rythme de production offensive sans aucun temps de glace en avantage numérique.

Honnêtement, je crois sincèrement que le CH numéro 21 mérite quelques auditions sur l’attaque massive. Il a clairement les atouts pour bien orchestrer l’avantage numérique.

Bref, Guhle se comporte déjà comme LE pilier de la défense du CH, et il le sera encore longtemps s’il continue ainsi.

Il inspire confiance à ses coéquipiers comme le disait Brendan Gallagher.

« Il joue comme ça depuis qu’il a fait le saut dans la LNH l’année dernière. C’est un défenseur clé pour nous. Il a joué tout un match. Quand on regarde dans les vestiaires avant un match, on sait que l’on peut compter sur lui, quelle que soit l’équipe rivale. » –Brendan Gallagher

Les propos de Gally ont été rapportés par Jean-François Chaumont du Journal de Montréal.

Bref, l’avenir de la ligne bleue du CH est vraiment entre de très bonnes mains grâce au numéro 21.

Cela dit, voyons s’il conservera ce numéro encore longtemps.

Car comme le disait Guhle hier, son numéro pourrait être retiré par le Canadien en l’honneur de Guy Carbonneau.

À suivre.

Beaucoup de

– En effet.

– Entièrement d’accord.

– Les gardiens du CH aident vraiment la cause de l’équipe.

– A suivre aujourd’hui.

– Pour ceux que ça intéresse.



[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button