Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Une mère décède après s’être injecté un médicament amaigrissant Ozempic

[ad_1]

Une mère australienne est décédée après avoir utilisé des drogues injectables, comme l’Ozempic, pour perdre du poids en vue du mariage de sa fille. Bien que le médicament lui ait été prescrit par son médecin, elle est décédée quelques mois plus tard d’une maladie gastro-intestinale.

Le plus grand souhait de Trish Webster était de pouvoir porter une robe très spécifique mais de petite taille pour le mariage de sa fille, selon ce que rapporte son mari Roy au média 60 Minutes Australia.

«Ma fille allait se marier et tout ce que Trish voulait, c’était porter cette fameuse robe. Elle est allée chez la couturière pour prendre des mesures. C’était un véritable cauchemar », ajoute-t-il, selon le média The Independent.

Quelques jours plus tard, l’homme de 56 ans a vu une publicité à la télévision pour le médicament injectable Ozempic. Son médecin l’a finalement prescrit en 2022, bien que le médicament ne soit approuvé que pour les patients atteints de diabète de type 2, et non pour la perte de poids, selon les données du Ministère de la Santé et des Soins aux personnes âgées en Australie.

« Je n’ai pas pu la sauver »

Cependant, plusieurs effets secondaires sont apparus lors de la prise du médicament injectable, tels que de la diarrhée, des vomissements ainsi que des nausées, selon les informations familiales.

Trish a finalement décidé de remplacer son médicament injectable Ozempic par Saxenda pour perdre autant de poids que possible.

Elle a perdu plus de 35 kilos en cinq mois grâce aux injections, mais son état s’est complètement détérioré.

Elle est décédée en janvier de cette année. « Quelque chose sortait de sa bouche et elle a fini par se rendre compte qu’elle ne respirait plus », raconte son mari Roy. « Je n’ai pas pu la sauver, c’est le plus dur », conclut-il.



[ad_2]

Gn Ca world

Back to top button