Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Un trafiquant de drogue piégé par un agent infiltré

[ad_1]

Lors de sa visite au palais de justice de Trois-Rivières, mercredi, cet individu de Trois-Rivières a plaidé coupable à des accusations de trafic de cocaïne et de méthamphétamine et de possession de poing américain. Les faits reprochés à l’individu ont été commis de décembre 2020 à juin 2021.

Selon les faits rapportés par M. Eric Boudreau, procureur, une enquête policière a identifié Marchand comme étant responsable d’une cellule de trafiquants de drogue.

Une opération d’infiltration policière a débuté en décembre 2020. Marchand a alors indiqué avoir accès à 100 000 comprimés de méthamphétamine à 60 cents chacun et à un kilogramme de cocaïne d’une valeur de 69 500 $. L’agent infiltré a acheté 5 000 comprimés de méthamphétamine quelques jours plus tard lors d’une transaction qui a eu lieu au domicile de Marchand. Les médicaments sont livrés par une autre personne.

L’agent infiltré approche l’individu de 40 ans et réussit à gagner sa confiance, si bien qu’il est embauché comme coursier en février 2021. Marchand lui donne des contacts téléphoniques pour approvisionner les vendeurs et établit les modalités de sa rétribution lors de sa livraison. la cocaïne et la méthamphétamine.

Toujours selon les faits relatés par Me Boudreau, Guy Marchand a remis 15 000 comprimés de méthamphétamine à l’agent infiltré en février 2021. Les travaux de distribution se sont poursuivis en mars, avril et mai 2021. L’agent infiltré récupère l’argent lors de sa distribution de stupéfiants et donne à Marchand.

Le manège s’arrête brusquement le 3 juin 2021 : les enquêteurs de la police de Trois-Rivières arrivent à 5 h 30 au domicile de Guy Marchand. La Sûreté du Québec participe à une opération qui permet la saisie d’une somme de 12 145 $ en argent comptant. Des équipements électroniques tels que des tablettes ont été saisis, ainsi qu’un coup-de-poing américain. Les policiers ont également saisi une fourgonnette Ford utilisée par Guy Marchand.

La perquisition policière a permis l’arrestation de 11 personnes.

Me Boudreau et Me Jean-François Lauzon, les avocats de Marchand, ont annoncé à la juge Pascale Tremblay qu’ils soumettraient en janvier une suggestion d’emprisonnement de 42 mois. Me Lauzon a demandé que cette étape soit reportée au 10 janvier afin de permettre à son client de prendre différentes dispositions professionnelles et personnelles.

Tout en précisant que la suggestion de peine lui paraissait raisonnable, la juge Tremblay a indiqué à l’individu qu’elle prendra le temps d’étudier le dossier avant de rendre sa décision.

Avec le plaidoyer de culpabilité de Guy Marchand, le tribunal dispose de divers objets saisis lors de l’opération policière de juin 2021, dont la somme de 12 145 $ qui sera versée au procureur général du Québec et la fourgonnette qui sera restituée à son propriétaire légitime.

[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button