Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Science et technologie

Un plan de sauvetage pour l’humanité

[ad_1]

Adoptés en 2015 dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies, les 17 ODD sont ambitieux mais fermement ancrés dans la science. Sans les citer tous, disons qu’ils couvrent un large spectre : réduction de la pauvreté, accès à l’électricité, sécurité alimentaire, protection des océans, coopération internationale, etc.

En 2023, nous sommes à mi-chemin entre 2015 et 2030. Sommes-nous en bonne voie pour atteindre nos objectifs ? Mieux vaut faire le point. Seul secteur où les progrès suggèrent d’atteindre un objectif : l’accès à Internet. Les pires performances touchent tout ce qui touche à l’environnement (changement climatique, utilisation des ressources naturelles, biodiversité terrestre et marine)… et à la paix mondiale, bien sûr. Pour paraphraser le spécialiste de la géopolitique Ian Bremmer : si le monde avait un PDG, nous envisagerions certainement de le remplacer cette année.

La partie alarmiste de cette chronique est terminée. Il existe de nombreuses raisons de croire que nous pouvons revigorer la durabilité, alors que de nouveaux outils de transformation se développent constamment. Fait amusant : plusieurs d’entre eux s’adressent aux entreprises de toutes tailles.

Les entreprises qui veulent faire la différence utilisent les facteurs ESG

Les facteurs ESG (Environnement, Sociétal, Gouvernance) sont des indicateurs complémentaires au rapport financier traditionnel, qui mesurent la performance de l’entreprise en tant qu’acteur de la société civile. Les facteurs ESG ne sont pas décidés au hasard, mais doivent plutôt provenir d’une norme pour guider le reporting. Bien qu’il existe plusieurs variantes, tous les facteurs ESG ont un lien direct et sont cohérents avec les ODD de l’ONU.

Votre entreprise, à travers sa mission, souhaite contribuer à l’amélioration de la société ? Parfait! Vous pouvez le démontrer avec un rapport ESG. En plus de contribuer à l’adoption de pratiques innovantes, le suivi des facteurs ESG vous permettra également d’avoir une vue d’ensemble des risques auxquels votre entreprise peut être confrontée (ex. faible engagement de la part de vos collaborateurs). ), ainsi que ses perspectives de croissance par optimisation (par exemple réduction des quantités de déchets à éliminer).

Pourquoi en entendez-vous parler ?

En plus des raisons évoquées ci-dessus, vos parties prenantes commencent à s’intéresser davantage au profil de votre entreprise et à son impact sur le développement durable. Cela vaut pour vos investisseurs, votre banque et vos clients, ainsi que pour vos propres collaborateurs.

Quel est le point commun entre Volvo, Stanley Black&Decker et Hydro-Québec ? En plus d’être bannies du Scrabble, ces entreprises qualifient leurs fournisseurs en s’assurant qu’ils respectent un cadre rigoureux de suivi des facteurs ESG.

Ceux d’entre vous qui font affaire avec de grandes entreprises européennes se reconnaîtront ici. Parfois le cadre à suivre par les fournisseurs est prescrit par la grande marque, mais dans tous les cas le recours à un protocole rigoureux et la transparence des données sont de rigueur. Bonne nouvelle, certaines marques, comme Walmart, ont même mis en place un fonds pour aider financièrement les fournisseurs qui doivent s’adapter.

Il en va de même pour les entrepreneurs publics. Le Bureau du surintendant des institutions financières Canada (BSIF) exigera progressivement qu’elles divulguent leur performance ESG selon un cadre strict et normalisé à l’échelle internationale. Cela risque d’amener les institutions à repenser leurs choix en matière d’investissements et de crédit. Dans le même esprit, au Québec, les organismes de développement économique régional travaillent activement à intégrer les critères ESG dans leur processus d’octroi de financement aux entreprises.

Le Plan de Développement Durable

J’ai souligné l’importance d’identifier et de surveiller les facteurs ESG pour votre entreprise. Je voudrais introduire un dernier concept : le Plan de Développement Durable.

Comme son nom l’indique, le Plan DD identifie une série d’activités, choisies par l’entreprise, souvent après consultation de ses salariés et des parties prenantes externes. Les activités sont choisies pour leur potentiel à avoir un impact positif sur les facteurs ESG, garantissant ainsi une amélioration continue de l’entreprise. Les actions seront choisies sur la base d’un premier diagnostic, qui permet de mettre en évidence les facteurs ESG sur lesquels l’entreprise est moins performante, ou ceux qui sont critiques pour sa pérennité.

Regard vers l’avenir

Les 18 et 19 septembre, l’ONU a organisé un sommet d’urgence sur le développement durable et a exhorté les nations à participer à un plan de sauvetage de l’humanité et de la planète. Pour soutenir le tout, l’ONU prévoit, entre autres, de débloquer des incitations financières de 500 milliards de dollars pour atteindre les ODD. Toutes les nations devront prendre des engagements précis (celui du Canada est en retard) et des projets ont été mis en place pour faciliter la collecte de données, le financement et les transformations systémiques nécessaires tant au niveau local que mondial.

Les 17 ODD sont le résultat d’un improbable consensus entre 192 pays pour guider l’avenir de l’humanité, rien de moins ! Alors, nous ne regardons pas en arrière. Au contraire, on y va (mais avec un plan).

L’auteur, Colin Jacob, est coordonnateur en économie verte au Conseil régional de l’environnement et du développement durable de l’Outaouais (CREDDO).

[ad_2]

Gn Ca tech

Back to top button