Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Un père et un entraîneur de Saint John atteignent leur objectif de courir un marathon dans 10 provinces

[ad_1]

Au cours des 20 dernières années, Jeff Queen, 42 ans, coureur de Saint John, a parcouru le pays, a eu deux enfants, s’est marié et a changé d’emploi.

Mais un objectif est resté constant : terminer un marathon dans chaque province du Canada.

Cela semblait être un rêve fou quand il était un coureur novice de 23 ans, fraîchement sorti de l’université.

Mais le 15 octobre 2023, Queen a franchi la ligne d’arrivée du Toronto Waterfront Marathon avec un temps de trois heures et quatre minutes.

Un homme caucasien souriant se tient en train de courir devant des érables rouges.
Queen entraîne un groupe de course hebdomadaire gratuit appelé Rockwood Road Warriors, qui se réunit à Lily Lake. (Julia Wright/CBC)

C’était la 10e province dans laquelle il courait la distance de 42,2 kilomètres, et le marathon a porté son total de kilomètres à vie à environ 50 592 kilomètres.

« Une excellente façon de découvrir un nouvel endroit est d’enfiler vos baskets et d’aller courir », a déclaré Queen.

« J’adore courir depuis 20 ans. Si tout se passe bien, j’ai l’intention de courir bien après ma retraite, jusqu’à un âge avancé.

« C’est quelque chose que j’espère faire pour le reste de ma vie. »

Une photo de drone d'un homme courant à l'automne au bord d'un lac.
Queen a déclaré que l’un des principaux facteurs de motivation dans le défi de sa famille à travers le Canada était de visiter la plus grande partie du pays possible, y compris certains endroits où ils ne pourraient pas aller autrement. (Roger Cosman/CBC)

De « sous-formé et sous-informé » à champion

Même si Queen a toujours été athlétique, courir n’était pas son truc en grandissant.

Mais quand il a décidé de tenter sa chance, au début de la vingtaine, il a découvert que la course à pied faisait appel à sa façon mathématique de voir le monde.

REGARDER | « Cela nous a vraiment fait apprécier davantage » :

Un père et un entraîneur de Saint John atteignent leur objectif de courir un marathon dans 10 provinces

Un marathonien parcourt 50 592 kilomètres dans 10 provinces en 20 ans

Vidéo en vedetteJeff Queen, de Saint John, a atteint son objectif de courir un marathon dans chaque province du Canada.

« Je suis un homme de chiffres », a-t-il déclaré. « J’ai toujours des chiffres qui tournent en tête. Allures de course, objectifs de kilométrage, quel pourcentage d’achèvement de la course suis-je ? Que se traduirait par ce rythme pour un marathon ?

Mais cela ne s’est pas traduit par le succès de sa première et malheureuse tentative de marathon : le Valley Harvest Marathon 2004 à Kentville, en Nouvelle-Écosse.

« J’étais gravement sous-entraîné et mal informé sur la distance et les défis », a-t-il déclaré. « J’ai probablement éliminé à peu près toutes les erreurs d’entraînement et de course possibles.

Un homme vu de dos franchissant la ligne d'arrivée d'un marathon d'automne avec les feuilles changeant de couleur.
Queen franchissant la ligne d’arrivée à son premier marathon à Kentville, en Nouvelle-Écosse. Même s’il était « gravement sous-entraîné et mal informé », il l’a terminé – et malgré une semaine de clopinement après, il a immédiatement commencé à planifier sa prochaine course. (Soumis par Jeff Queen)

« La semaine suivante, j’ai boitillé. C’était douloureux. »

Sa prochaine tentative – le marathon international de l’Okanagan 2005 à Kelowna, en Colombie-Britannique – s’est avérée « un peu meilleure », a-t-il déclaré. Il a été capable de tout faire sans s’arrêter et est arrivé en moins de quatre heures.

« Je m’améliorais lentement », a déclaré Queen. « Apprendre de ses erreurs. »

Avec deux provinces en moins, Queen partit pour les courses.

Un homme très rapide qui a l'air intense alors qu'il court sur une route.
Reine, faisant ce qu’il fait de mieux. (Soumis par Jeff Queen)

Avec le soutien de son épouse, Danielle, qu’il a épousée en 2007, il a participé au Marathon by the Sea à Saint John en 2010, au Queen City Marathon 2014 à Regina, au Huffin Puffin Marathon 2016 à St. John’s et au Marathon du Manitoba 2017 à Winnipeg.

En 2015, les Queens ont accueilli leur fils, Mason, dans le monde – et la constance et la formation de Jeff ont commencé à porter leurs fruits. La même année, son fils est né, il a remporté les championnats provinciaux de marathon de Course NB.

Un homme se tient sur une place urbaine après un marathon avec deux enfants, dont l'un porte des écouteurs.
Queen avec ses enfants, Mason et Alyssa, au Marathon de Québec en 2022. (Soumis par Jeff Queen)

Cette grande année « a en quelque sorte injecté une certaine urgence dans la mission à terminer », a déclaré Queen.

Le couple a eu une fille, Alyssa, en 2018.

Queen accéléra le rythme.

Il a terminé avec un record personnel de 2:53:37 et une troisième place au classement général au Marathon de l’Île-du-Prince-Édouard 2021 à Charlottetown, puis a complété le Marathon de Québec à Québec en 2022, le Marathon de Calgary en 2023 et, enfin, le Toronto Waterfront. Marathon cet automne. Il y avait beaucoup d’autres courses entre les deux pour lesquelles Queen ne comptait pas dans le défi.

Chacune a été mémorable « pour des raisons différentes », a-t-il déclaré – qu’il s’agisse des montagnes spectaculaires et des paysages automnaux de la Colombie-Britannique, des collines rocheuses et des vues sur l’océan de St John’s ou de l’horizon sans fin du « plat de crêpes » du Manitoba.

Un champ vert et un horizon sans fin dans la magnifique région de Regina, en Saskatchewan.
Explorer de nouveaux endroits comme la belle et plate Regina faisait partie de l’attrait du défi marathon, a déclaré Queen. (Soumis par Jeff Queen)

« Ma femme et moi sommes tous deux de fiers Canadiens et nous pensons vraiment que ce pays a tant à offrir et tant de belles choses », a-t-il déclaré. « Voir que c’était en grande partie la raison pour laquelle nous avons fait cela. »

Danielle, a-t-il déclaré, « a été d’un énorme soutien tout au long de tout cela. Elle a participé à chacun de ces marathons – là sur la ligne de départ, là sur la ligne d’arrivée, attendant anxieusement ».

Ce que la famille a surnommé le Queen Family Cross-Canada Marathon Challenge signifie « aller dans des endroits où nous n’irions probablement pas autrement », a déclaré Queen.

« Chaque région de ce pays a des choses incroyables à voir, et nous pensons vraiment que nous devrions en profiter. »

Mais après 20 ans de voyages marathons, il est temps de planifier des vacances en famille différentes.

« Pour les prochains temps, je pense que le budget lié aux voyages ira à ma femme, et nous ferons certaines choses qu’elle souhaite faire », a-t-il déclaré.

Un selfie d'un couple caucasien souriant
Queen attribue son succès au défi pancanadien au soutien de son épouse, Danielle. (Soumis par Jeff Queen)

Connaissances courantes, compétences de vie

Queen a déclaré qu’il avait appris au fil des années que les hauts et les bas de la course de fond préparaient une personne aux hauts et aux bas de la vie.

« Vous allez traverser des moments difficiles. Mais si vous vous contentez de les surmonter et de faire de votre mieux, vous les surmonterez », a-t-il déclaré.

« Vous recommencez à vous sentir mieux après cette mauvaise passe. »

Comme dans la vie aussi, un peu d’aide de vos amis ne fait pas de mal.

Queen entraîne un groupe hebdomadaire de courses gratuites, les Rockwood Road Warriors, où tout le monde est le bienvenu.

« J’aime vraiment voir les coureurs que j’entraîne s’améliorer, atteindre leurs objectifs et accomplir des choses incroyables.

C’est une énorme inspiration, une énorme motivation. »

Un groupe de coureurs en sueur se sont rassemblés dans un champ pour un selfie.
Queen lors d’un entraînement le 12 septembre avec son groupe de course à pied, les Rockwood Road Warriors. Le groupe se réunit chaque semaine à divers endroits, notamment à Rockwood Park, pour des entraînements de groupe destinés à aider les gens à atteindre leurs objectifs individuels de course. (Soumis par Jeff Queen)

Plus à explorer

Queen a peut-être coché toutes les provinces de la liste, mais les Territoires du Nord-Ouest, le Yukon et le Nunavut restent.

Courir un marathon dans les territoires est également « définitivement le plan », a déclaré Queen.

Bien sûr, il n’y a aucun événement officiellement sanctionné au Nunavut. Mais cela n’a pas ralenti Queen.

« J’y suis allé plusieurs fois pour le travail, alors je suis sorti et j’ai couru 42,5 kilomètres un jour », a-t-il déclaré. « Etant donné qu’il n’y a pas de véritable marathon là-bas, je considère que celui-ci est coché. »

Bien qu’il ait accumulé des temps impressionnants, la véritable victoire a été le voyage, a déclaré Queen.

Découvrir le pays en courant signifie « passer un peu plus de temps à apprécier le paysage et à voir des choses que l’on ne remarquerait pas lorsque l’on roule à toute vitesse dans un avion ou une voiture.

On voit les choses d’une manière différente. »

Un homme qui court dans les feuilles d'automne.
Queen, photographiée en train de courir dans le parc Rockwood à Saint John. (Roger Cosman/CBC)

[ad_2]

En LOcal

Back to top button