Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

un incendie suspect jette plusieurs personnes à la rue

[ad_1]

Les causes de l’incendie restaient inconnues en fin d’après-midi, mais certains éléments laissaient penser qu’il pourrait s’agir d’un incendie suspect. Responsable de l’enquête, la Sûreté du Québec a mis en place un périmètre de sécurité. Un technicien en scène d’incendie est attendu sur place lundi, a indiqué le porte-parole Stéphane Tremblay.

Les premiers intervenants ont d’abord été appelés sur la rue Western, entre l’avenue du Parc et la rue Mario, vers 6 h 30 dimanche. Les pompiers de Waterloo ont été rapidement dépêchés sur place. Des sapeurs des villes voisines sont sollicités en renfort, notamment ceux de Granby, Shefford et Sutton/Lac-Brome.

Un imposant panache de fumée s’est dégagé du bâtiment lors du passage de La voix de l’Orient. Les habitants du quartier ont été priés de fermer leurs fenêtres et leurs systèmes de ventilation.

En milieu de matinée, les pompiers étaient toujours en train d’éteindre l’incendie et un vaste périmètre de sécurité avait été érigé. La façade et la toiture du bâtiment ont été fortement endommagées. Une voiture garée à proximité a également subi des dégâts.

Le bâtiment serait une perte totale selon les parties prenantes.

À noter que le service d’incendie de Valcourt a assuré une couverture de secours sur le territoire. Un autobus de l’Unité de sauvetage de la Haute-Yamaska ​​se trouvait également sur les lieux du sinistre.

Les résidents ont déménagé

Personne n’a été blessé malgré la gravité de l’incendie. Seuls des dégâts matériels ont été signalés.

Les victimes ont été accueillies à la mairie de Waterloo dans la matinée. Le directeur général de la commune, Louis Verhoef, était accompagné notamment d’un représentant de la Croix-Rouge.

« Dans les circonstances, on peut dire que ça se passe bien. Il n’y a aucun blessé. Tout le monde a réussi à sortir du bâtiment. Je ne suis pas un expert, mais je pense que c’est une perte totale», déclare M. Verhoef.

L'Unité de sauvetage de la Haute-Yamaska ​​y portait assistance.

Au total, il y a eu 11 victimes, dont deux enfants âgés de 11 et 14 ans.

« Certains ont déjà réussi à déménager. Trois personnes seront hébergées pendant 72 heures par la Croix-Rouge dans un hôtel de la zone », indique le directeur général.

[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button