Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Un homme de Saskatoon mène la lutte contre le bruit industriel dans la province

[ad_1]

Adam Pollock demande depuis plus d’une décennie à la ville de faire davantage pour lutter contre le bruit provenant de la zone industrielle ouest.

Contenu de l’article

Le gouvernement provincial de la Saskatchewan pourrait bientôt être invité à donner son avis sur la manière dont les avocats de la ville de Saskatoon interprètent le règlement municipal sur le bruit, dans le cadre d’un effort de longue date des résidents pour réduire le bruit provenant de la zone industrielle de l’Ouest.

« En discutant avec des avocats et d’autres personnes de la communauté, tous ceux qui lisent ce règlement constatent qu’il y a une certaine interprétation qui est loin d’être souhaitable », a déclaré Adam Pollock mardi lors d’une présentation au comité de l’environnement, des services publics et des services communautaires du conseil municipal.

Publicité 2

Contenu de l’article

Contenu de l’article

Pollock, dont la maison du quartier de Pleasant Hill borde la zone industrielle, fait campagne depuis plus d’une décennie pour amener la ville à faire quelque chose contre ce qu’il a précédemment décrit comme des niveaux toxiques de pollution sonore.

Il est venu devant le comité pour contester l’interprétation du règlement qui lui a été présentée dans une lettre de 2020 du bureau du procureur de la ville, qui affirmait que l’usine de béton en zone industrielle près de la maison de Pollock est autorisée à générer du bruit dans le cours normal de ses activités commerciales, ce qui laisse peu de chances d’obtenir une condamnation en utilisant les dispositions du règlement sur le bruit.

« C’est toujours du zonage, du zonage, du zonage – cela n’inclut pas d’autres facteurs », a déclaré Pollock à propos du point de vue de l’avocat de la ville, tout en affirmant que le libellé d’autres articles du règlement sur le bruit réglementant les nuisances devrait s’appliquer également aux entreprises industrielles comme aux autres sources de bruit. .

Pollock a déclaré qu’il était au courant de la politique qui empêche le conseil municipal d’ordonner au bureau du procureur d’engager des poursuites en vertu des règlements. Il a décrit la présentation de mardi comme « une formalité » requise dans le cadre du processus de dépôt d’une plainte auprès du bureau de l’ombudsman provincial.

Contenu de l’article

Publicité 3

Contenu de l’article

Le bureau de l’ombudsman a le pouvoir d’enquêter sur les plaintes concernant les gouvernements locaux de la Saskatchewan et de formuler des recommandations découlant de ses conclusions. Pollock a déclaré que des représentants l’avaient informé plus tôt cette année qu’il devait présenter son problème au conseil municipal avant que l’organisme provincial puisse entreprendre un examen.

Répondant aux questions du comité après la présentation de Pollock, Blair Blakeney, qui travaille au bureau du procureur de la ville, a déclaré que les avocats de la ville « ne peuvent pas simplement isoler un mot ou une expression particulière ou un incident et ensuite rechercher des poursuites potentielles ».

Blakeney a déclaré que le bureau du procureur de la ville doit considérer « la situation dans son ensemble », y compris les chevauchements législatifs et « d’autres questions ». Il a également réitéré que le bureau a le pouvoir discrétionnaire de ne pas engager de poursuites qu’il juge peu susceptibles de conduire à une condamnation et que, par principe, le conseil ne dirige pas les poursuites en vertu des règlements.

Le personnel municipal travaille sur une étude des zones où les quartiers industriels et résidentiels sont proches les uns des autres ; les résultats d’une étude sur le bruit et la qualité de l’air sont attendus au début de l’année prochaine et constitueront l’une des premières actions de ce processus.

Publicité 4

Contenu de l’article

Lors des commentaires devant le comité votant pour recevoir la présentation de Pollock à titre d’information, Ward 2 Coun. Hilary Gough dit qu’elle entend régulièrement des gens vivant dans les quartiers de Pleasant Hill et de King George qui sont « consternés » par le manque de réponse de la ville au bruit provenant de la zone industrielle de l’Ouest.

Elle a déclaré qu’elle restait « extrêmement déterminée » à trouver un meilleur équilibre.

La construction dans la zone industrielle de l’Ouest a commencé le long des voies ferrées en 1907. Des rapports de la mairie datant de 1978 ont identifié des problèmes de bruit, de poussière, de lumière et d’autres irritants affectant les maisons voisines.

Histoires connexes

Le Saskatoon StarPhoenix a créé un bulletin d’information Afternoon Headlines qui peut être envoyé quotidiennement dans votre boîte de réception pour vous assurer que vous êtes au courant des nouvelles les plus importantes de la journée. Cliquez ici pour vous abonner.

Contenu de l’article

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion vivant mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail : vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur que vous suivez commente. Consultez nos directives communautaires pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Publicité 1

[ad_2]

En LOcal

Back to top button