Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Un drone d’origine inconnue frappe une école en Israël

[ad_1]

Un drone d’origine inconnue s’est abattu jeudi sur une école de la station balnéaire d’Eilat, dans le sud d’Israël, au bord de la mer Rouge, sans faire de victimes, a indiqué l’armée israélienne.

• Lire aussi : De violents combats entre Israël et le Hamas à Gaza, des milliers de civils fuient

• Lire aussi : Reprise des évacuations des étrangers et des blessés de Gaza vers l’Egypte

« Un drone est tombé sur un bâtiment civil dans la ville d’Eilat », a écrit l’armée israélienne sur le réseau social X. « L’identité du drone et les circonstances de l’incident sont en cours d’examen ».

Selon une porte-parole de l’armée sur place, un bâtiment scolaire, où se trouvaient des personnes au moment de l’explosion, a été endommagé. Les services d’urgence ont soigné sept personnes en état de choc.

Le drone s’est abattu sur une école primaire d’Eilat, selon un journaliste de l’AFP sur place. La ville balnéaire accueille actuellement des dizaines de milliers de personnes évacuées du nord d’Israël et de la région frontalière avec la bande de Gaza, où les combats font rage entre l’armée israélienne et le Hamas palestinien.

La zone autour de l’école a été bouclée par des dizaines de policiers et de soldats.

Ces dernières semaines, les rebelles Houthis du Yémen, proches de l’Iran, ont affirmé avoir lancé des attaques de drones contre Israël, en réponse aux bombardements israéliens dans la bande de Gaza, menés en représailles à une attaque d’une ampleur sans précédent du mouvement islamiste palestinien Hamas en octobre. 7 sur le territoire israélien.

Le 6 novembre, les Houthis ont affirmé avoir lancé une nouvelle attaque de drones contre Israël. L’armée israélienne avait alors indiqué avoir détecté un engin volant « hostile » au large de la ville d’Eilat.

La guerre entre Israël et le Hamas fait craindre une conflagration régionale.

Plus de 1 400 personnes sont mortes côté israélien depuis l’attaque du Hamas, pour la plupart des civils tués le 7 octobre selon les autorités israéliennes.

En représailles, Israël a bombardé la bande de Gaza, dirigée par le Hamas. Plus de 10 800 personnes, dont 4 412 enfants, ont été tuées dans ces bombardements depuis le début de la guerre, selon le ministère de la Santé du Hamas.



[ad_2]

Gn Ca world

Back to top button