Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Un deuxième adolescent arrêté après un incendie criminel dans une entreprise de recyclage automobile

[ad_1]

Deux adolescents ont été arrêtés en lien avec l’incendie criminel, dimanche, d’un lot rempli d’épaves de voitures, dans le secteur Saint-Émile. Le grand incendie ne compromettra pas le projet de la Nation huronne-wendat d’y réaliser un projet immobilier.

• Lire aussi : (EN VIDÉO) Un parc de véhicules d’occasion est victime d’un incendie criminel près de Wendake

Le Service de police de Québec a indiqué lundi qu’un garçon de 13 ans avait été arrêté en lien avec l’incendie. Un autre garçon de 16 ans a été arrêté dimanche après l’incident.

La quasi-totalité des 500 véhicules entreposés dans les locaux de l’entreprise Goulet Auto Parts, située rue de la Faune, ont été détruits par les flammes dimanche.

Heureusement, les pneus, les liquides inflammables et les batteries avaient été retirés des véhicules, ce qui a réduit l’impact environnemental et a permis aux 35 pompiers intervenus de prendre le contrôle de l’incident en quatre heures environ.

L’entreprise a mis fin à ses activités de vente de pièces et d’achat de véhicules le 30 juin. Le 1er décembre, les terrains devraient officiellement passer à la Société de développement Wendat (SDW), qui relève du Conseil de la Nation.

En mode agrandissement

« Il s’agit principalement de terrains qui seront utilisés à des fins résidentielles. Nous ne les avons pas encore sur notre plan de développement, car ces terrains viennent d’être ajoutés. Est-ce que ce seront des condos, des maisons unifamiliales, des maisons en rangée ? Nous ne savons pas. Ce n’est pas présentement sur notre plan d’aménagement », a déclaré le grand chef Rémy Vincent au lendemain de l’incendie concernant l’utilisation du terrain.

« Ce terrain est rattaché à l’arène et à son terrain que nous possédons déjà. Nous sommes en mode développement de ce secteur pour nos résidents de la Nation Huron-Wenwat, pour à terme agrandir la réserve de Wendake», a expliqué Rose-Marie Ayotte, rattachée au bureau du Grand Chef.

Il restera une démarche juridique à franchir pour que l’espace nouvellement acquis devienne des « terres de réserve », ce qui implique notamment de devenir des terres de la Couronne fédérale.

« On n’a pas d’autre choix que d’acheter un terrain quand on entend que des gens le vendent ou qu’on peut frapper à leur porte, sinon on est limité dans ce qu’on peut offrir à notre population », a ajouté Mme Ayotte. Elle a également donné l’exemple des terrains de la Défense nationale à Sainte-Foy.

Les impacts

Pour le moment, l’enquête policière sur l’incendie a conduit à l’arrêt temporaire de la construction d’une nouvelle rue reliant le terrain à la rue de la Faune.

«Nous ne pensons pas que l’incendie retardera autant le projet», souligne Mme Ayotte, qui rappelle que la décontamination du terrain était déjà au programme.

L’incendie aura cependant des conséquences pour le propriétaire de l’entreprise Goulet Pièces d’auto.

« Pour nous, c’est une perte monétaire car nous sommes payés au poids et ça a tout brûlé. Pour le temps qui reste (avant la fin de la transaction, le 1er décembre), c’est vraiment ennuyeux», a déclaré Maxime Brousseau.

Avec la collaboration de Diane Tremblay et TVA nouvelles

Avez-vous des informations à nous partager sur cette histoire ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button