Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Un coureur d’élite de Campbellton banni pour dopage

[ad_1]

L’un des meilleurs coureurs du Nouveau-Brunswick et champion en titre du semi-marathon de Vancouver et de Montréal, Mohamed Aagab de Campbellton, a été suspendu pour trois ans en raison d’une violation des règles antidopage par le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES), rapporte le Canadian Running site.

Aagab a fourni un échantillon d’urine après avoir remporté le semi-marathon de Vancouver 2023 le 7 mai, qui a révélé la présence d’érythropoïétine recombinante (rEPO), une hormone peptidique interdite utilisée pour améliorer les performances en augmentant la capacité du sang à transporter l’oxygène.

Aagab est né au Maroc mais vit au Nouveau-Brunswick depuis 2018. Il a remporté le marathon de Québec en 2018 et le semi-marathon de Montréal en 2023.

Selon le CCES, le 3 octobre, Aagab a signé un accord d’admission et d’acceptation anticipée, reconnaissant la violation et acceptant la période d’inéligibilité et toutes les autres conséquences. Par conséquent, la période d’inadmissibilité de quatre ans normalement applicable a été réduite d’un an, conformément au Programme canadien antidopage (PCA). La suspension de trois ans d’Aagab, à compter du 12 septembre 2023, prend fin le 11 septembre 2026.

En entrevue avec Acadie Nouvelle, il allègue qu’il n’est pas un tricheur et qu’il ne savait pas qu’il avait pris une substance interdite.

Aagab a participé à deux compétitions après son contrôle positif le 7 mai, terminant 15e au classement général du Marathon d’Ottawa 2023 en 2h18m34s, juste derrière le meilleur Canadien, le Néo-Brunswickois Lee Wesselius, qui a terminé 14e. Il a également couru un 5 000 m à la Hub City Classic à Moncton le 10 juin, où il a terminé troisième en 15 min 27 s. Les deux résultats seront disqualifiés, tout comme sa victoire au semi-marathon de Vancouver.

Dans une déclaration à Canadian Running, l’agent d’Aagab, Yanatan Wegayehu, a exprimé sa déception face aux choix de l’athlète. « Je ne savais pas que Mohamed avait participé au semi-marathon de Vancouver jusqu’à ce que je voie les résultats. Ses mauvais choix ont eu un impact négatif non seulement sur sa carrière, mais aussi sur son entourage », a déclaré Wegayehu.

[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button