Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

un complice de l’assassinat de la journaliste Anna Politkovskaïa gracié par Vladimir Poutine

[ad_1]

Il a été désigné par les autorités russes comme l’organisateur du meurtre d’Anna Politkovskaïa en 2006. Il est aujourd’hui gracié par le président russe après avoir participé à la guerre en Ukraine. Sergueï Khadjikurbanov a été condamné à 20 ans de prison et, aujourd’hui, cet ancien policier va même reprendre le rôle d’un combattant régulier : après avoir combattu dans les rangs des prisonniers, il a signé un nouveau contrat avec le ministère de la Défense en tant que bénévole.

Publié sur :

2 minutes

De notre correspondant à Moscou,

Prisonnier condamné à rester derrière les barreaux jusqu’en 2034, Sergueï Khadjikurbanov est aussi devenu un héros de « l’opération spéciale » russe, comme le dit toujours le Kremlin. Le média connu pour être proche des services de sécurité, Baza, précise ses états de service en ces termes, « entré dans la zone d’opérations spéciales fin 2022, il a débuté comme commandant d’une division de renseignement. Peu de temps après, il est promu commandant d’un bataillon. Pour que cela se réalise dans quelques mois, tu dois vraiment être Rambo « .

On ne sait pas avec qui et où cet ex-policier a combattu. Au moment rapporté de son recrutement » fin 2022 « , Wagner opérait toujours dans les prisons, et le ministère de la Défense avait probablement déjà commencé aussi. En tout cas, la politique de grâce des anciens prisonniers est publiquement approuvée par le Kremlin.  » Les personnes reconnues coupables, y compris celles pour crimes graves, expient leur crime avec du sang sur le champ de bataille » : le communiqué est de son porte-parole vendredi 10 novembre. Dmitri Peskov a ensuite répondu à l’émotion suscitée par la grâce de Vladislav Kaniouss, condamné à dix-sept ans de prison pour le meurtre en 2020 de son ex-petite amie : un fémicide atroce, trois et demie de torture sauvage et d’agonie sans que la police, bien qu’avertie, n’intervienne, et qui avait profondément choqué tout le pays.

L’auteur de la fusillade contre Anna Politkovskaïa est toujours derrière les barreaux. Rustam Makhmudov purge une peine d’emprisonnement à perpétuité. Seuls les auteurs ont été condamnés pour le meurtre du journaliste Nouvelle Gazeta. Les commanditaires du crime n’ont jamais été identifiés, même si de nombreux opposants au Kremlin et au régime qu’il a instauré en Tchétchénie considèrent que Ramzan Kadyrov, le leader autoritaire de cette région du Caucase, est le numéro suspect. 1. L’intéressé l’a toujours nié.

Journaliste d’investigation de renommée internationale et spécialiste des crimes commis par les autorités tchétchènes, Anna Politkovskaïa a été tuée par balle dans son immeuble le jour de l’anniversaire de Vladimir Poutine, le 7 octobre 2006.

Lire aussiQuinze ans après l’assassinat de la journaliste Anna Politkovskaïa, les faits sont prescrits

[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button