Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Un ancien attaché politique coupable de fraude et de parjure

[ad_1]

L’ancienne attachée politique du député déchu Claude Surprenant, Julie Nadeau, a reconnu sa culpabilité pour fraude, usage de faux et parjure à la suite d’une enquête de l’Unité permanente anticorruption.

• Lire aussi : Victime de fausses allégations : la descente aux enfers du député déchu Claude Surprenant

Elle a été condamnée à 15 mois de prison avec sursis, à 3 ans de probation et à une amende de 2 400 dollars.

Alors qu’elle s’occupait de la comptabilité du bureau de circonscription de l’ancien député caquiste Claude Surprenant entre août 2014 et décembre 2015, Mme Nadeau « a détourné des sommes totalisant plus de 8 000 $ du compte bancaire du bureau du député vers son compte personnel, commettant ainsi une fraude ». », a rappelé l’UPAC dans un communiqué mardi matin.

L’enquête a également démontré que Mme Nadeau avait falsifié des documents médicaux afin de bénéficier d’un arrêt de travail prolongé, entre février et décembre 2016, avant d’être finalement congédiée par le député suprenant, sur recommandation de la direction de l’Assemblée nationale.

Considérant qu’elle avait été licenciée sans motif juste et suffisant, Mmoi Nadeau a alors intenté une poursuite devant le Tribunal administratif du travail.

Lors du procès qui a duré de 2018 à 2021, elle s’est parjurée à plusieurs reprises lors de son témoignage sous serment. Mme Nadeau prétendait détenir un baccalauréat en droit, puis un baccalauréat multidisciplinaire et un certificat en droit, même si elle n’est titulaire d’aucun diplôme universitaire.

En février dernier, la Cour a établi que Claude Surprenant avait raison d’avoir congédié Julie Nadeau.

Dans un livre publié plus tôt ce mois-ci, l’ancien député Claude Surprenant raconte son parcours du combattant pour restaurer sa réputation ternie par les fausses allégations de Mme Nadeau. Élu en 2014 dans la circonscription de Groulx, dans les Laurentides, M. Surprenant a siégé comme député caquiste jusqu’en janvier 2017, date à laquelle il a été expulsé du caucus en raison d’irrégularités dans les dépenses de son bureau de comté. Quelques mois plus tard, il devient le premier élu à être réprimandé par le commissaire à l’éthique, pour le même motif.

Plus de détails à venir…

Avez-vous des informations à nous partager sur cette histoire ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.



[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button