Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

Un adulte sur deux a trop de cholestérol en Belgique : voilà comment il s’installe sans provoquer de symptômes

[ad_1]

Une enquête réalisée auprès de 1.000 Belges en septembre 2023, et présentée le 8 novembre, révèle que (96%) savent qu’un taux de cholestérol trop élevé peut conduire au développement de maladies cardiovasculaires. Pourtant, la plupart d’entre eux ne l’ont jamais mesuré, alors même que les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité en Belgique, avec 31.000 décès par an.

L’enquête (www.cholesterol.be) montre que 63% des plus de 50 ans ne se sont jamais fait mesurer. Par ailleurs, 66% des Belges n’ont jamais évoqué leur cholestérol avec un professionnel de la santé. Le Professeur Philippe Van de Borne, cardiologue ULB Erasme, commente ces résultats : « Nous avons un bon niveau de soins de santé en Belgique, mais ils sont principalement orientés vers les soins curatifs. Pour caricaturer, on attend que les artères se remplissent de cholestérol, jusqu’à ce qu’elles soient complètement obstruées, puis on intervient. Les citoyens, les médecins et les autorités politiques ne sont pas suffisamment sensibilisés« .

Il prône la prévention : «Si vous avez quelqu’un dans la famille qui a eu un AVC précoce, il est recommandé de prendre une posologie à partir de 40 ans, et de travailler sur les autres facteurs de risque : obésité, sucre, tabagisme, sédentarité.« 

Il estime qu’il faut en parler le plus tôt possible, dès la fin du secondaire : « Si nous démarrons des mesures préventives de manière structurée et précoce, avec une base de données, nous pourrons suivre les progrès. Cela réduirait les coûts des soins de santé et améliorerait considérablement la santé« .

Ce contenu n’est pas disponible dans cette configuration.
Découvrir ici.

[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button