Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique

Trudeau signe un accord de 59 millions de dollars avec Vaughan, en Ontario. construire 1 700 logements sur trois ans

[ad_1]

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré que son gouvernement avait conclu un accord de 59 millions de dollars avec la ville de Vaughan, en Ontario. accélérer la construction de milliers de nouveaux logements au cours des trois à dix prochaines années.

Il s’agit du deuxième accord de ce type signé par le gouvernement libéral dans le cadre de son Fonds d’accélération du logement.

Selon un communiqué de presse, le financement « permettra d’accélérer la construction de plus de 1 700 nouveaux logements » au cours des trois prochaines années et de « contribuer à stimuler la construction de plus de 40 000 logements » au cours de la prochaine décennie.

« Cela va être vraiment puissant ici à Vaughan, mais nous avons également besoin de voir ce genre de réflexion, ce genre de leadership, partout au pays », a déclaré Trudeau jeudi à Vaughan.

Le maire de Vaughan, Steven Del Duca, a qualifié cette annonce de « phénoménale » pour les habitants de sa ville.

« Merci beaucoup d’avoir investi dans notre ville… pour nous assurer que nous disposons d’options de logement plus abordables et plus accessibles pour les personnes qui habitent dans cette incroyable maison communautaire », a déclaré Del Duca.

Trudeau a déclaré que l’accord permettrait la construction de logements à haute densité à proximité des transports en commun, y compris des stations de train et de métro GO.

L’accord donnera également la priorité à la construction d’appartements et de logements abordables, et corrigera « les systèmes d’autorisation obsolètes pour accélérer le développement », a indiqué un communiqué du gouvernement.

« Cela signifiera littéralement que notre extraordinaire équipe de Vaughan pourra nous aider à améliorer notre système (et) traiter les demandes plus rapidement et de manière plus transparente », a déclaré Del Duca.

Le Fonds d’accélération du logement

Le Fonds d’accélération du logement, annoncé pour la première fois lors de la campagne électorale de 2021 et introduit dans le budget fédéral de 2022, alloue 4 milliards de dollars jusqu’en 2026-2027 pour encourager davantage la construction de logements dans les villes.

L’objectif déclaré du Fonds d’accélération du logement est de construire 100 000 unités de plus à travers le pays que ce qui aurait été construit sans le fonds, en rationalisant l’aménagement du territoire et les approbations de développement.

Les municipalités de plus de 10 000 habitants peuvent postuler en lançant des initiatives visant à augmenter le taux annuel de construction de logements dans leur ville d’au moins 10 pour cent.

Le mois dernier, Trudeau a annoncé la première entente dans le cadre du Fonds d’accélération du logement avec la ville de London, en Ontario. Dans le cadre de cet accord, la ville a reçu 74 millions de dollars pour aider à construire 2 000 nouvelles maisons sur trois ans.

Un jour après cette annonce, Trudeau a déclaré que son gouvernement éliminerait la TPS sur la construction de nouveaux appartements locatifs afin de stimuler de nouveaux développements.

Les besoins en matière de logement au Canada

Lorsqu’on lui a demandé si les efforts de son gouvernement pour lutter contre la crise du logement arrivaient trop tard pour faire une différence significative, Trudeau a défendu le bilan de son gouvernement.

« Nous avons investi au cours des dernières années dans une stratégie nationale en matière de logement qui a permis de fournir un logement à deux millions de familles canadiennes, mais il reste encore beaucoup à faire », a-t-il déclaré.

Trudeau a accusé les députés conservateurs de retarder l’adoption d’un projet de loi à la Chambre des communes visant à supprimer la TPS sur la construction locative.

« Nous avançons le plus rapidement possible sur ce projet de loi… le Parti conservateur du Canada choisit d’entraver le débat sur ce projet de loi… Nous savons que nous devons y parvenir rapidement », a déclaré Trudeau.

Plus tôt jeudi, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) a publié un rapport montrant que même si la construction de nouvelles maisons a augmenté de 1 pour cent au premier semestre de cette année, cette augmentation était en grande partie due à la croissance à Toronto et à Vancouver, tandis que la construction de maisons a presque partout ailleurs contracté.

Parmi les six villes examinées, a indiqué la SCHL, Vancouver et Toronto ont enregistré une croissance des mises en chantier au cours de l’année dernière de 49 pour cent et 32 ​​pour cent respectivement. À Montréal, les mises en chantier ont diminué de 58 pour cent par rapport à la première moitié de 2022, à Edmonton et à Ottawa, de 29 pour cent et de 18 pour cent respectivement, et à Calgary, les mises en chantier sont restées stables.

L’essor de la construction à Toronto et à Vancouver peut être attribué à des projets qui ont débuté il y a quelque temps, avant la hausse des taux d’intérêt, a déclaré Kevin Hughes, économiste en chef adjoint à la SCHL.

Le mois dernier, la SCHL a publié un nouveau rapport estimant que 3,5 millions d’unités de logement supplémentaires seront nécessaires d’ici 2030, en plus du nombre d’unités qui devraient être construites d’ici là, afin de ramener l’abordabilité du logement aux niveaux de 2004.

Ce rapport indiquait qu’en 2003-2004, un ménage moyen en Ontario dépensait environ 40 pour cent de son revenu disponible pour couvrir les coûts annuels de possession d’une maison, tandis que ce chiffre était de 45 pour cent en Colombie-Britannique. En 2021, ce chiffre était passé à 60 pour cent. pour cent.

[ad_2]

En polices

Back to top button