Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Tramway de Québec : retour à la case départ

[ad_1]

C’est inconcevable que le gouvernement caquiste arrive à un tel revirement avec le tramwayaprès cinq ans au pouvoir et près d’un milliard de dollars autorisés pour le projet de réseau structurant.

La CAQ est largement critiquée dans la région de Québec pour son indécision et son bilan plus que médiocre. Voici un nouvel exemple évident.

L’idée de confier le mandat à la Caisse de dépôt et placement du Québec revient à dire que le gouvernement ne veut pas prendre de décision. Que le gouvernement continue de tenter de gagner du temps, comme il le fait depuis cinq ans.

La Caisse de dépôt ne fera pas de miracles et ne pourra évidemment pas, en six mois, étudier toutes les méthodes.

Pendant combien de temps le gouvernement voudra-t-il alors étudier « toutes les options » ? Quelle perte de temps et d’argent, quelle merveilleuse façon de tourner en rond, c’est incroyable !

Pas une mode

Il faudra aussi voir ce qu’il adviendra de l’argent fédéral. Le projet retenu a été le tramway, car c’était le mode le mieux adapté au Québec. Il ne s’agit pas d’une mode venue de nulle part, comme le suggèrent à tort les opposants au projet.

Quant au SRB, que le ministre Jonatan Julien a sorti de la naphtaline mercredi, il convient de rappeler que ce mode a fait l’objet d’une étude approfondie en 2015, qui a coûté cinq millions au gouvernement.

Cette étude de faisabilité SRB/tramway arrive à la conclusion qu’après 2041, si l’on choisit le SRB, le tramway deviendra nécessaire.

Cette même étude concluait que le tramway était techniquement réalisable et que son intégration dans l’environnement urbain pouvait se réaliser de manière harmonieuse. « De plus, peut-on lire, cela constitue le meilleur moyen de répondre adéquatement à la demande future ».

C’est aussi un désaveu complet de la part du gouvernement caquiste que vivent le maire Bruno Marchand et le Bureau de projet Tramway, composé de nombreux experts.

Il fallait aussi voir l’expression funèbre du maire de Québec, à la fin de sa rencontre avec le premier ministre où tous deux, a-t-il dit, «ont parlé dans le blanc des yeux».

Photo Stevens LeBlanc

Tramway de Québec : retour à la case départ



[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button