Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Toronto n’est pas prête à réagir à un incident de masse, déclare le syndicat des ambulances

[ad_1]

La Ville de Toronto n’est pas prête à répondre à un événement faisant de nombreuses victimes en raison du manque d’ambulances, déplore le porte-parole du syndicat des ambulanciers de la municipalité.

Je ne sais pas comment nous allons gérer un énorme désastre» demande Mike Merriman, qui préside l’unité des ambulances, l’une des 13 sections d’un syndicat représentant les cols bleus de la ville de Toronto.

Lundi, le syndicat a déclaré un code rouge, ce qui signifie qu’il n’y avait plus d’ambulances pour répondre aux appels d’urgence. Les ambulanciers paramédicaux de Toronto ont donc demandé de l’aide à leurs collègues des municipalités voisines.

Le représentant syndical Mike Merriman affirme que Toronto n’est pas prête à réagir à un incident de masse. (Photo d’archives)

Photo : Radio-Canada / Martin Trainor

Que ferons-nous lors d’un incident grave si nous devons appeler des ambulanciers paramédicaux d’autres régions pour répondre à un volume d’appels normal ?

Mike Merriman estime que le manque d’ambulances est dû à un sous-financement chronique ainsi qu’à un manque de personnel. Selon le porte-parole du syndicat, l’augmentation du nombre de postes de direction au détriment du personnel de première ligne a contribué à la pénurie de personnel.

Les subventions provinciales, qui représentent la quasi-totalité des revenus du service ambulancier de la ville, sont passées de 168,1 millions de dollars en 2020 à 201,8 millions de dollars cette année. Mais la demande a également augmenté ces dernières années.

Pression des hôpitaux

Avant la COVID, moins de 10 % des ambulances étaient disponibles pour les appels en moyenne 36 minutes par jour ; en 2022, cette moyenne hebdomadaire est passée à 5 heures 16 minutes, soit un bond de 780 %.

Cela a eu pour effet d’avoir un impact négatif sur le temps de réponse aux appels où la vie d’une personne est en dangerlit-on dans le budget 2023.

Un porte-parole de la Ville de Toronto, Dine Robinsona précisé que les ambulanciers paramédicaux sont confrontés à une pression importante dans les hôpitaux lorsqu’ils déchargent les patients.

Selon le budget 2023, les ambulanciers paramédicaux de Toronto ont passé en moyenne 800 heures par jour dans les hôpitaux en 2022, soit 23 % de plus qu’en 2019.

Les temps d’attente à l’hôpital sont la principale cause du manque d’ambulances dans la communauté.

Dine Robinson affirme que la population peut améliorer la disponibilité des ambulances pour les besoins les plus urgents en se tournant vers les cliniques sans rendez-vous ou la ligne téléphonique Santé811 si elle a des problèmes de santé mineurs.

Avec des informations de CBC

[ad_2]
journalmetro

Back to top button