Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Testament : « Si vous n’aimez pas ça, n’y allez pas », dit le réalisateur Denys Arcand

[ad_1]

Le nouveau film de Denys Arcand, Volontéarrive en salles ce jeudi 5 octobre. Le film aborde avec humour des questions d’actualité comme le politiquement correct, l’anticolonialisme et les questions d’identité.

Le 15ème long métrage du réalisateur de Invasion barbare (2003) met en scène Jean-Michel Bouchard, interprété par Rémy Girard, un semi-retraité dépassé par les postes de son époque. Il vit dans une maison de retraite dont le calme est perturbé par l’arrivée de jeunes militants qui réclament la destruction d’une fresque historique. Le personnage principal de Volonté est confrontée à plusieurs problématiques actuelles qui concernent particulièrement les jeunes. La vision du monde du personnage de Rémy Girard peut choquer ceux qui affirment avec brio certaines convictions. L’environnement, le yoga, l’identité de genre, l’inclusion de la diversité culturelle, les bienfaits de la méditation : des sujets polarisants s’additionnent dans Volonté.

Denys Arcand prétend s’être inspiré du fait qu’il existe gros bouts qu’il ne comprend pas dans la société d’aujourd’hui : Je ne suis pas au dessus de la mêlée, précise-t-il. Mon personnage est vieux, ce qui multiplie sa perplexité dit-il au micro de Pénélope.

Comme son personnage, il se demande où ira le monde quand il n’en aura plus pour longtemps. Quand j’étais plus jeune, personne ne se souciait de la nature, du climat, répète-t-il. Les combats, c’était autre chose. Concernant son point de vue sur les personnes trans, le réalisateur défend son point de vue fort en brandissant sa casquette d’historien : À ma connaissance, c’est la première fois dans l’histoire du monde qu’autant de jeunes souhaitent changer de sexe.

Une vaste brochette d’acteurs et d’actrices de renom se partagent les rôles du nouveau long métrage, dont Sophie Lorain, Guylaine Tremblay, Robert Lepage, Yves Jacques, Denis Bouchard, René Richard Cyr, Clémence Desrochers, Marcel Sabourin, Louis-José Houde, Gaston Lepage, Geneviève Schmidt, Brigitte Paquette et Luc Senay.Comme je suis vieux, beaucoup pensaient que ce serait mon dernier film s’amuse le cinéaste de 82 ans, précisant qu’il ne sait pas pour l’instant s’il réalisera d’autres films. Si vous n’aimez pas ça, n’y allez pas répond Denys Arcand aux personnes qui remettent en question les points de vue épineux déployés dans son film.

Avec les informations de Pénélope McQuade de l’émission Pénélope.

[ad_2]
journalmetro

Back to top button