Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Statistique Canada ouvre une enquête sur l’affaire Camille Awada

[ad_1]

Par courriel, le responsable par intérim des relations avec les médias de l’agence fédérale Carter Mann précise que «Statistique Canada s’attend à ce que tous ses employés respectent strictement le Code de valeurs et d’éthique du secteur public». Cette dernière ne précise pas ce qui constituerait une infraction à ce code.

« Nous ne pouvons pas commenter ce cas précis », a-t-il écrit.

Le Code de valeurs et d’éthique du secteur public « donne, de manière générale, les valeurs et les comportements que les fonctionnaires doivent adopter dans toutes les activités liées à l’exercice de leurs fonctions professionnelles ».

La droite a révélé plus tôt cette semaine que M. Awada avait démissionné lundi de son poste de président du troisième plus grand syndicat fédéral des travailleurs après que des messages que le syndicat qualifiait d’« antisémites » avaient refait surface.

Avant de devenir président de l’ACEP en mai 2023, M. Awada a travaillé pendant plus de 20 ans à Statistique Canada en tant qu’analyste industriel, gestionnaire de l’information et programmeur.

Israël au cœur des messages

Les commentaires que nous avons pu voir ont été tenus sur le compte Facebook personnel de M. Awada en 2018 et 2019. Dans ces messages, il qualifie notamment Israël d’« État terroriste ».

« Les sionistes européens sont la véritable race aryenne. Ils regardent le monde comme si nous étions du bétail. Israël est l’État terroriste sioniste illégitime de l’apartheid qui est la racine de tous les maux », lit-on dans un message publié sur le compte de M. Awada en janvier 2019.

À l’époque, M. Awada était membre du conseil exécutif national de l’ACEP et employé par Statistique Canada.

Depuis que ces commentaires ont refait surface, le conseil exécutif national du syndicat a fermement condamné « les déclarations antisémites faites par son ancien président sur ses comptes personnels sur les réseaux sociaux au cours des dernières années ».

La Ligue canadienne de football (LCF), pour laquelle M. Awada travaillait à temps partiel comme statisticien, l’a congédié mercredi.

Ensuite, la présidente du Conseil du Trésor du Canada, Anita Anand, a dit vouloir faire la lumière sur ce dossier.

M. Awada est toujours candidat à la présidence du syndicat qui représente plus de 24 000 économistes, analystes, traducteurs et interprètes, entre autres, de Statistique Canada, de la Gendarmerie royale du Canada, du Bureau de la traduction, de la Bibliothèque du Parlement et du Bureau de le directeur parlementaire du budget.

L’élection du nouveau conseil d’administration de l’ACEP aura lieu du 30 novembre au 13 décembre 2023.

Le syndicat a refusé toutes les demandes d’entretien et M. Awada n’a pas encore commenté publiquement cette question.

M. Awada, qui a remplacé Greg Phillips en mai, a exercé les fonctions de président par intérim jusqu’au 31 décembre 2023 avant de démissionner lundi.

Le Premier ministre a été informé

Selon nos informations, le premier ministre du Canada Justin Trudeau a été briefé sur la situation à l’ACEP avant de lancer mercredi matin son appel au calme aux Canadiens.

« Chaque jour, ici dans ce pays, les gens souffrent et depuis trop de jours nous assistons à une terrible montée de l’antisémitisme », a déclaré le Premier ministre.

« Il est de notre responsabilité à nous tous en tant que Canadiens, en particulier aux dirigeants politiques, d’appeler les Canadiens à redevenir qui nous sommes, à être ancrés et centrés sur ces valeurs que nous partageons, à être là les uns pour les autres. » il a plaidé.

[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button