Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

SQDC | Bilan après 18 mois de grève dans une vingtaine de branches

[ad_1]

La grève d’un an et demi à la Société québécoise du cannabis a trouvé un dénouement.


Ce sont les membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), affiliés à la FTQ, dans une vingtaine de sections, qui sont concernés.

La grève illimitée a été déclenchée le 28 mai 2022, après quelques jours de grève isolés.

Il ne s’agit pas d’une entente de principe à proprement parler, mais le comité exécutif du syndicat s’engage à présenter la recommandation du conciliateur à ses membres. Et il recommandera l’adhésion à ses membres, a indiqué mercredi le président de la section locale concernée, David Clément.

Si l’offre est acceptée par les membres, ce sera la fin d’un long conflit de travail.

Les parties s’étaient déjà mises d’accord sur les clauses normatives depuis plusieurs mois. La rémunération était donc au cœur du différend restant.

La section locale du SCFP réclamait pour ses membres un salaire semblable à celui des autres employés de sociétés d’État comparables, comme la Société des alcools du Québec.

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait réussi à obtenir ce salaire pour ses membres, M. Clément n’a pas voulu le confirmer ou le infirmer. Il a préféré garder les premières informations pour ses membres – comme c’est habituellement le cas dans de telles circonstances.

Le syndicat tiendra une réunion de ses membres dimanche, simultanément dans les vingt sections touchées par la grève, soit celles où les travailleurs sont syndiqués au SCFP.

Il y a aussi des travailleurs de la SQDC qui sont syndiqués à la CSN et d’autres qui ne le sont pas ; ils n’ont pas été touchés par ce débrayage.



[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button