Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Soins intensifs : une jeune fille de 12 ans dans le coma après avoir vapé

[ad_1]

Une jeune fille de 12 ans originaire d’Irlande du Nord, qui aurait passé trois jours dans le coma, sera désormais considérée comme une patiente à haut risque pour le reste de sa vie après avoir gravement endommagé ses poumons en vapotant.

« Il y avait des tubes, des fils et des machines partout – ça m’a brisé le cœur de la voir comme ça. En tant que mère, je me sentais tellement impuissante – c’était un cauchemar devenu réalité », a déclaré Mary Griffin, la mère de la jeune fille, dans une interview accordée lundi à « The Independent ».

Souffrant d’asthme, la petite Sarah s’était mise à tousser de manière incontrôlable un soir en s’endormant, mais ni son inhalateur ni son nébuliseur ne semblaient fonctionner, rapporte le journal britannique.

Le lendemain, son état s’est détérioré au point que son père l’a emmenée à l’hôpital Royal Victoria de Belfast, où elle a passé quelques heures en soins intensifs avant d’être plongée dans le coma, en raison d’un niveau d’oxygène extrêmement faible.

Les médecins ont alors découvert une infection majeure dans l’un de ses poumons gravement endommagés, obligeant l’autre organe à travailler deux fois plus pour rattraper son retard.

Sauf que selon ses médecins, la jeune patiente aurait été en bien meilleure position pour combattre l’infection si elle n’avait pas préalablement endommagé ses poumons en vapotant, malgré son jeune âge.

« Le plus gros malentendu à propos des vapes, c’est qu’elles sont inoffensives par rapport aux cigarettes. Ce n’est pas vrai, et ce message doit changer pour empêcher davantage de jeunes de devenir dépendants du vapotage parce qu’ils pensent que c’est sans danger », a déclaré Fidelma Carter, responsable de la santé publique au Northern Ireland Chest. Cœur + AVC (NICHS), à « The Independent ».

Aujourd’hui, Sarah Griffin est sortie du coma, mais elle est loin d’être tirée d’affaire alors que la jeune fille qui était autrefois « pleine de vie » souffre toujours de léthargie. Elle sera également classée comme patiente à haut risque pour le reste de sa vie, selon sa mère.

« Elle a vécu un tel traumatisme. Elle a encore un long chemin à parcourir, mais nous sommes très reconnaissants de la revoir à la maison avec nous », a conclu sa mère, selon « The Independent ».



[ad_2]

Fr- local

Back to top button