Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

Santé. Vos téléphones portables ont-ils un impact sur votre fertilité ?

[ad_1]

La qualité du sperme dépend de divers paramètres tels que la concentration, le nombre total, la motilité et la morphologie des spermatozoïdes. Ces dernières années, le nombre de spermatozoïdes aurait chuté d’une moyenne de 99 millions de spermatozoïdes par millilitre à 47 millions par millilitre. De nombreux facteurs environnementaux entrent en jeu, comme l’alimentation et la pollution.

Une équipe suisse s’est particulièrement intéressée à l’impact des téléphones portables. Depuis leur apparition, de nombreuses idées ont circulé, notamment selon laquelle un homme ne devrait pas le laisser dans sa poche pour ne pas compromettre sa fertilité.

S’appuyant sur les données de 2’886 hommes suisses âgés de 18 à 22 ans, recrutés entre 2005 et 2018, les chercheurs ont publié la plus grande recherche transversale sur cette question.

La 4G, moins nocive

En comparant les habitudes de vie des participants, leur état de santé général, la fréquence à laquelle ils utilisent leur téléphone et l’endroit où ils le placent lorsqu’ils ne l’utilisent pas, les auteurs ont identifié une association entre une utilisation accrue du numéro de téléphone et une plus faible concentration de spermatozoïdes.

Dans le détail, ceux qui utilisent fréquemment leur appareil (plus de 20 fois par jour) ont eu une réduction de 21% de leur concentration en spermatozoïdes, par rapport à ceux qui ne l’ont utilisé qu’une seule fois.

Il convient de noter que cette association s’est avérée plus prononcée au cours de la première période d’étude (de 2005 à 2007) et a progressivement diminué au fil du temps. « Cette tendance correspond au passage de la 2G à la 3G, puis de la 3G à la 4G, qui a entraîné une réduction de la puissance d’émission des téléphones », expliquent les auteurs.

En revanche, l’analyse montre que la position du téléphone – dans la poche du pantalon, par exemple – n’est pas associée à des paramètres de qualité inférieure du sperme. C’est plutôt l’usage intensif qui semble délétère.

[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button