Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Santé. Les négociations avec les médecins vont « reprendre très vite », assure Aurélien Rousseau

[ad_1]

Alors qu’un « vendredi noir » est annoncé dans les bureaux, le ministre de la Santé, Aurélien Rousseau, indique ce mercredi que les négociations avec les médecins vont « reprendre très vite ».

« Je crois au dialogue conventionnel »

« Je crois au dialogue conventionnel et il reprendra très vite », assure le ministre. « Je signerai dans les prochains jours la lettre-cadre » qui permettra à l’Assurance maladie d’entamer de nouvelles négociations tarifaires avec les syndicats représentant les médecins libéraux, ajoute-t-il.

Tous les syndicats de médecins libéraux appellent à une grève renouvelable à partir de ce vendredi. Ils espèrent une mobilisation significative, afin de démontrer qu’en l’absence des libéraux, le système de santé ne fonctionne pas. La médecine libérale « va s’arrêter pour donner un signal fort aux pouvoirs publics. Incontestablement, c’est un Black Friday et il sera reconduit », a résumé mardi, lors d’une conférence de presse, le président du Bloc (syndicat des chirurgiens) Philippe Cuq, porte-parole désigné d’une toute nouvelle « intersyndicale », qui regroupe 12 organisations représentatives de médecins ou de jeunes médecins.

Cette grève vise à préparer le terrain avant une prochaine négociation tarifaire avec la Sécurité sociale. L’échec l’an dernier d’une première tentative de négociation a conduit à une augmentation minimale de 1,50 euro de la consultation de base (26,50 euros pour le médecin généraliste), qui entrera en vigueur le 1er novembre. Tout le monde, y compris le gouvernement, juge cette revalorisation insuffisante. Le dernier date de 2017.

Mais le gouvernement ne veut pas baisser les bras sans obtenir de nouveaux engagements des médecins qui servent ses objectifs, comme aider les Français à trouver un médecin, ou limiter la hausse de la consommation de médicaments.

« Un mouvement social ne peut jamais être ignoré »

« Un mouvement social ne peut jamais être ignoré. Il formule toujours des revendications qui doivent être entendues et approfondies. Y compris quand on ne les partage pas a priori », a également déclaré Aurélien Rousseau, indiquant avoir « entamé depuis plusieurs semaines un dialogue de fond et franc avec tous les syndicats médicaux ».

[ad_2]
Fr1

Back to top button