Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Saison des incendies record : les experts réclament une meilleure gestion forestière en Colombie-Britannique | Feux de forêt 2023

[ad_1]

La Colombie-Britannique a officiellement doublé son précédent record de superficie brûlée au cours d’une saison d’incendie. Face à l’ampleur de la situation, les experts rappellent la nécessité de gérer les forêts autrement.

En 2023, environ 28 500 kilomètres carrés de forêt partiront en fumée dans la province. L’ancien record, qui remontait à 2018, était d’environ 13 500 kilomètres carrés.

Face à la destruction de territoires, à l’évacuation de milliers de personnes durant l’été, aux pertes de vies humaines dans les équipes déployées et à l’impact financier sans précédent, il est urgent d’agir selon Keith Atkinson, président de la British Columbia Forest Practices Commission. .

Des décennies de suppression des incendies, combinées à une mauvaise gestion des forêts et au changement climatique, ont créé une bombe à retardement, affirment les experts.

Nous savons, entre autres, qu’il y a beaucoup de combustible dans nos forêts et qu’il y a un risque élevé d’incendies partout dans la province.

La région de Scotch Creek, autour de Shuswap, fait partie des zones durement touchées au cours de l’été 2023 en Colombie-Britannique (août 2023).

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Selon un rapport publié par la commission indépendante en juin dernier, les données gouvernementales montrent que 45 pour cent des terres publiques de la Colombie-Britannique, estimées à 390 000 kilomètres carrés, présentent un risque d’incendie élevé à extrême.

Aux yeux de Keith Atkinson, il faut aller plus loin que les programmes de prévention existants.

Des programmes comme Intelli-feu(qui aident notamment les résidents à prévenir les incendies autour de leur domicile et dans leur communauté), c’est important, mais ce n’est pas suffisantil explique.

Selon la Commission, il faut également se préoccuper des territoires éloignés des communautés afin d’éviter la perte d’immenses superficies forestières.

Des idées telles que la création de coupe-feu, l’augmentation de la diversité, de la densité et de l’âge des arbres, le recours accru au brûlage ciblé dans les zones forestières et une plus grande collaboration avec les peuples autochtones peuvent protéger les incendies de forêt, indique le rapport.

Un défi majeur

Nous devons changer de paradigmesouligne Yolanda Clatworthy, directrice associée pour l’atténuation des incendies de forêt au Dialogue Center Morris J. Woskà l’Université Simon Fraser.

La question n’est plus de savoir s’il y aura des incendies ou non, mais plutôt quel type d’incendies nous sommes prêts à accepter et comment nous pouvons essayer de vivre avec eux à notre avantage.

Un pompier, outil à la main, travaille le sol très sec au milieu d'une forêt de petits épicéas, à peine plus grands que lui, début juin 2023.

Un pompier travaillant à créer une zone d’incendie près de l’incendie de Donnie Creek, dans le nord de la Colombie-Britannique (juin 2023).

Photo : Service de lutte contre les incendies de forêt de la Colombie-Britannique

Elle aimerait également que l’industrie forestière se joigne aux discussions entourant les efforts de prévention des incendies.

Tout l’argent dépensé en fin de compte, que se passerait-il si nous l’utilisions mieux, de manière plus proactive ? demande Jason Brolund, chef du service d’incendie de West Kelowna, l’une des régions les plus touchées par la saison des incendies cette année.

Le ministre des Forêts de la Colombie-Britannique, Bruce Ralston, reconnaît l’ampleur du travail à accomplir et a salué le travail de la Commission des pratiques forestières de la province.

Cette semaine, un projet de loi visant à moderniser la gestion des urgences et des catastrophes a été déposé à l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique. Il prévoit entre autres la création d’un groupe de travail qui devra réfléchir aux moyens de mieux lutter contre les incendies de forêt.

Avec les informations de Bethany Lindsay

[ad_2]
journalmetro

Back to top button