Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Rishi Sunak, un premier ministre en campagne

[ad_1]

Rishi Sunak a choisi le changement comme thème directeur de son discours devant les membres et militants du Parti conservateur réunis à Manchester pour leur conférence annuelle. Ils n’ont pas été déçus en voyant arriver sur scène sa femme, Akshata, en tailleur-pantalon corail pour une minute de charme : « Je n’étais pas prévu. C’est une surprise, y compris pour mon mari qui ne savait pas que j’allais parler. Son épouse a rappelé leur rencontre, loué les mérites de son mari, son attachement au pays et à ses valeurs.

Faire de la politique « autrement »

Après « la surprise » Akshata, Rishi Sunak a tenté pendant plus de 40 minutes de convaincre son auditoire qu’il est l’homme du changement, celui qui tournera la page d’un vieux parti, usé par 12 ans de pouvoir et de divisions. Rishi Sunak veut se lancer en politique » sinon » en prenant des décisions, non pas à court terme, mais à long terme, qui impliquent l’ensemble du pays.  » Il est fondamental que notre pays changeIl a répété et seul notre parti peut le faire. »

Rishi Sunak était attendu sur le projet de train à grande vitesse destiné à relier les villes du nord de l’Angleterre, dont Manchester où se tenait le congrès du parti. Comme prévu, il a confirmé sa décision de réduire ce grand projet » une longue saga », qui visait à désenclaver le nord du pays mais dont le coût s’était envolé.  » J’annule le reste du projet HS2a-t-il déclaré. A sa place, nous réinvestirons chaque centime, 36 milliards de livres (41 milliards d’euros, ndlr), dans des centaines de nouveaux projets de transport..

Réduire l’inflation

Il a également justifié sa décision de reporter les investissements prévus pour atteindre les objectifs environnementaux.  » Trop de dépenses » a-t-il justifié, soulignant sa démarche » pragmatique et réaliste Très vite, le Premier ministre, thatchérien dans l’âme, en poste depuis près d’un an à la tête du Royaume-Uni, reprend son thème de prédilection : l’économie avec pour objectif premier de réduire l’inflation, et de réformer le système de santé britannique. (NHS), 75 ans et en mauvaise santé. Au passage, pêle-mêle, il annonce vouloir étendre l’interdiction de vente de cigarettes pour un Royaume-Uni progressivement sans tabac, qu’il veut stopper les bateaux et l’immigration clandestine, etc. Rien de très nouveau, mais plutôt une sorte de catalogue en forme de programme électoral anticipé.

Le Parti conservateur est en mauvaise posture. Selon les sondages, le Parti travailliste le devance de 20 points. Les élections générales britanniques sont prévues pour 2024 et le message adressé aux membres et militants du Parti conservateur est clair : Rishi Sunak sera le candidat.

[ad_2]
Fr1

Back to top button