Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Querelle à Concordia : un étudiant de 22 ans arrêté

[ad_1]

Les tensions entre les communautés ont atteint une nouvelle escalade mercredi à l’Université Concordia, alors que la guerre entre Israël et le Hamas polarise le débat.

• Lire aussi : EN VIDÉO | De graves affrontements entre étudiants de l’Université Concordia

• Lire aussi : Trudeau appelle à l’unité alors que la guerre entre Israël et le Hamas divise les Canadiens

• Lire aussi : Propos haineux de Charkaoui : « Je m’en remets à Dieu »

Des vidéos ont été publiées sur Twitter mercredi, montrant des altercations survenues entre étudiants à l’heure du déjeuner dans l’édifice Henry-F.-Hall.

Les altercations ont été provoquées par un conflit d’horaire : deux activités se déroulaient en même temps au même endroit. Selon une source de TVA Nouvelles, l’association étudiante chargée d’approuver les demandes de kiosques aurait accordé des autorisations aux deux groupes sans grande vérification, ce qui a mené à leur présence simultanée au même endroit.

TVA Nouvelles

L’une des activités était organisée par des membres de la communauté juive de Concordia, tandis que l’autre, qui s’est déroulée à quelques mètres de la première, était organisée par des étudiants arabo-musulmans soutenant la cause palestinienne.

La tension est montée entre les deux groupes, à tel point que des coups ont même été échangés.

La police de Montréal est intervenue vers 13 h 30 à l’Université et a arrêté une jeune femme de 22 ans. L’intervention de la police a pris fin vers 16h15


Querelle à Concordia : un étudiant de 22 ans arrêté

TVA Nouvelles

L’étudiant aurait agressé un agent de sécurité de 54 ans. Elle a été libérée sous promesse de comparaître en cour municipale.

Un autre agent de sécurité de 19 ans a également été blessé, ainsi qu’un étudiant de 23 ans.

Contactée par TVA Nouvelles, l’Université Concordia a assuré que la sécurité de ses étudiants était sa priorité.


Querelle à Concordia : un étudiant de 22 ans arrêté

TVA Nouvelles

« Nous ne tolérons ni l’intimidation ni la violence sur notre campus et nous examinerons de plus près l’incident d’aujourd’hui. La sécurité de notre communauté est notre priorité.

Les trois personnes ont subi des blessures ne mettant pas leur vie en danger et n’ont pas été transportées à l’hôpital.

« Les étudiants juifs ont été ciblés, intimidés, harcelés. Nous avons vu des commentaires absolument antisémites envers les étudiants juifs. Nous les avons poussés, nous les avons intimidés. C’est vraiment choquant », déplore Eta Yudin, vice-présidente du Centre consultatif pour les relations juives et israéliennes.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a fermement condamné les actes de violence survenus à l’Université.

La ministre de l’Enseignement supérieur, Pascale Déry, a condamné la situation sur X.

« Trop d’étudiants craignent pour leur sécurité, on ne peut pas tolérer ces dérives. J’ai parlé plus tôt avec le recteur de Concordia pour m’assurer que l’ordre soit rétabli sur le campus», a-t-elle écrit, appelant au calme et assurant suivre la situation de près.



[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button