Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Quel impact Philippe aura-t-il sur chacune des provinces maritimes

[ad_1]

Jeudi après-midi, Philippe est toujours une tempête tropicale alors qu’elle se dirige vers le nord en direction des Bermudes.

Philippe devrait passer juste à l’ouest des Bermudes sous forme de tempête tropicale vendredi. On prévoit ensuite que la tempête deviendra post-tropicale samedi soir, à mesure qu’elle s’approchera des eaux marines du sud des Maritimes. D’ici dimanche, Philippe se combinera avec un front météorologique distinct produisant une importante tempête automnale qui se poursuivra dans la vallée du fleuve Saint-Laurent.

La transition post-tropicale de Philippe se traduira par un vaste système de tempêtes tentaculaire. Le vent et la pluie se propageront largement à partir du centre et affecteront les trois provinces maritimes. L’intensité du vent et de la pluie sera très variable dans la région.

Quel impact Philippe aura-t-il sur chacune des provinces maritimesPhilippe prévoit qu’elle se transformera en une grosse tempête post-tropicale à mesure qu’elle se déplacera près et à travers les Maritimes ce week-end.

NOUVEAU-BRUNSWICK

Au Nouveau-Brunswick, Philippe aura le plus d’impact de samedi soir à dimanche matin. Un vent d’est augmentera au cours de la nuit pour atteindre des rafales de 40 à 80 km/h sur la majeure partie de la province. Des rafales plus fortes de 80 à 90 km/h sont possibles pour les zones situées sur et à proximité du littoral de la baie de Fundy, ainsi que pour la péninsule acadienne. Le vent tournera au sud et diminuera pour les régions sud de la province dimanche matin. Le vent tournera au sud et diminuera pour les régions du nord de la province dimanche après-midi. Bien qu’il soit peu probable qu’elle soit généralisée, il existe un risque de pannes de courant en raison des vents plus forts.

Les premières pluies atteindront le sud-ouest du Nouveau-Brunswick samedi soir. De la pluie tombera sur une grande partie de la province vers minuit et après. La pluie s’atténue dans les régions du sud du Nouveau-Brunswick jusqu’à dimanche matin. La pluie s’atténue dans les régions du nord du Nouveau-Brunswick jusqu’à dimanche après-midi. Les pluies les plus fortes semblent les plus probables dans l’ouest du Nouveau-Brunswick jusqu’au Maine. Les pluies les plus fortes pourraient totaliser 50 à 80 mm, engendrant un risque d’inondations localisées et de crues soudaines.

Une augmentation de l’action des vagues est attendue sur les côtes du Nouveau-Brunswick d’ici dimanche matin. Le risque d’inondation côtière est très faible.

Un bulletin météorologique spécial est en vigueur pour le Nouveau-Brunswick par Environnement Canada.

Quel impact Philippe aura-t-il sur chacune des provinces maritimesAperçu des rafales de vent maximales possibles dans les Maritimes tard samedi jusqu’à dimanche matin.

NOUVELLE-ÉCOSSE

Le point culminant des intempéries en Nouvelle-Écosse se situera entre samedi soir et dimanche matin. Un vent d’est devenant du sud-est culminera avec des rafales de 60 à 100 km/h samedi soir et dimanche matin.

Les rafales de vent les plus fortes se produiront très probablement sur les zones exposées de la côte atlantique, ainsi que sur le nord du comté d’Inverness, en raison de la topographie des Highlands. L’ouest de la Nouvelle-Écosse devrait subir les vents les plus forts d’ici le milieu de dimanche matin. L’est de la Nouvelle-Écosse, y compris le Cap-Breton, devrait subir les vents les plus forts d’ici ou peu après midi dimanche. La période de vent fort et en rafales entraîne un risque de pannes de courant.

La pluie accompagnera le vent de samedi soir jusqu’à dimanche matin. Pour la majeure partie de la province, les précipitations totales devraient varier de 20 à 40 mm. Il existe un risque que le total des précipitations atteigne 50 mm ou plus dans certaines parties du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Des averses peuvent accompagner la pluie. Le risque d’averses est le plus élevé dans l’ouest de la Nouvelle-Écosse tard samedi soir. Le risque d’averses est le plus élevé dans l’est de la Nouvelle-Écosse tôt dimanche matin.

L’action des vagues devrait s’intensifier sur la côte atlantique de la Nouvelle-Écosse de samedi soir à dimanche matin. Les vagues semblent être nettement inférieures à celles produites par Lee. Le risque d’inondation côtière est très faible. Une certaine prudence supplémentaire peut être justifiée pour les parties de la côte précédemment endommagées par Lee, car elles peuvent être plus vulnérables à une érosion accrue due à l’action des vagues.

Un bulletin météorologique spécial est en vigueur pour la Nouvelle-Écosse par Environnement Canada. Un autre bulletin météorologique tropical a été publié pour les parties occidentales de la province par le Centre canadien de prévision des ouragans.

Quel impact Philippe aura-t-il sur chacune des provinces maritimesPerspectives de pluie potentielle pour la région de samedi soir jusqu’à dimanche matin.

ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD ET ÎLES-DE-LA-Madeleine

L’Île-du-Prince-Édouard et les Îles-de-la-Madeleine connaîtront probablement leurs vents les plus forts tôt dimanche matin jusqu’au début de dimanche après-midi. Les rafales de vent du sud-est pourraient culminer entre 60 et 90 km/h. Les rafales les plus fortes se produiront probablement autour des zones exposées du littoral, telles que les pointes et les baies ouvertes à l’est. Un risque de coupures de courant accompagnera la période de vent fort et en rafales.

La pluie ne devrait pas être un problème majeur pour la région. Actuellement, cela semble être une possibilité de 10 à 20 mm. La pluie devrait arriver tôt dimanche matin, puis s’atténuer pour laisser place à un risque d’averses dimanche après-midi.

On s’attend à une augmentation de l’action des vagues dans le golfe du Saint-Laurent dimanche. Toutefois, dans l’ensemble, le risque d’inondations côtières semble actuellement très faible.

L’Île-du-Prince-Édouard et les Îles-de-la-Madeleine font l’objet d’un bulletin météorologique spécial d’Environnement Canada.

AUTRES MISES À JOUR

Nous sommes à environ 48 heures des premières conditions météorologiques qui arriveront dans la région. Il est encore temps de constater des changements dans le timing et l’intensité de la pluie et du vent. Il est préférable de vérifier fréquemment vos prévisions et toutes les alertes émises par Environnement Canada à l’approche du week-end de Thanksgiving.

La période de vents plus forts pourrait avoir un impact sur certains services de voyage tels que les traversiers. Même si les feuilles ont commencé à se détacher des arbres, elles ne sont pas encore toutes tombées. Le feuillage restant peut amplifier l’effet du vent et augmenter le risque que des branches entrent en contact avec les lignes électriques et créent une panne. En outre, ce serait une bonne idée de vérifier que le drainage des propriétés est exempt de débris du début de l’automne afin de garantir que toute forte pluie ait les meilleures chances de s’écouler sans problème.

Surveillez les mises à jour quotidiennes sur la programmation de CTV News Atlantic, ainsi que sur cTVnewsatlantic.ca.

[ad_2]

En LOcal

Back to top button