Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Quand la maladie est source de discrimination

[ad_1]

Je souffre d’une maladie invisible et sournoise qui amène son lot de complications graves au fil des années. Cependant, rien n’apparaît. Je souris et j’ai l’impression de vivre au jour le jour, comme toute personne en bonne santé.

Pourtant, mon existence est rythmée par environ 200 décisions à prendre chaque jour uniquement pour ma santé. Je vis avec un deuxième système de pensée parallèle qui, telle une sentinelle, tente de me prévenir des terribles conséquences de cette maladie.

Je dois tout planifier, sinon je pourrais mourir. Je manipule une substance vitale mais présentant un potentiel de danger élevé. Dans un environnement de santé, deux signatures sont nécessaires pour pouvoir l’administrer.

Je souffre de diabète insulino-dépendant. Saviez-vous que les diabétiques ont beaucoup plus de problèmes de santé mentale (dépression, pensées suicidaires, anxiété, etc.) que la population générale ? De plus, nous souffrons plus fréquemment de maladies graves, conséquences d’une gestion difficile des maladies (insuffisance rénale chronique, cécité, amputations, maladies coronariennes, neuropathies, etc.).

Bonnes nouvelles

La technologie a progressé à pas de géant ces dernières années et, grâce au port d’une pompe à insuline intelligente, nous pouvons enfin recommencer à vivre presque normalement. C’est une révolution fantastique pour des gens comme moi.

Couplée à un lecteur de glycémie en continu, cette pompe permet d’ajuster les doses d’insuline en temps réel afin d’éviter les variations de glycémie qui mettent notre vie en danger.

C’est pourquoi cinq provinces canadiennes sur dix ainsi que les trois territoires remboursent le coût d’une pompe à insuline à tous les citoyens qui en ont besoin.

De plus, le gouvernement fédéral a déposé un projet de loi aux Communes visant à créer un nouveau cadre national pour améliorer l’accès au traitement et à la prévention du diabète au Canada. La pompe à insuline est désormais reconnue comme un traitement privilégié pour les diabétiques.

Enfin, en mai 2022 à Québec, l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS) s’est dit favorable au remboursement des pompes pour tous les diabétiques qui en ont besoin.

Mauvaises nouvelles

De plus, le Québec se démarque. Elle continue de prendre en charge les frais de ce traitement uniquement pour les diabétiques diagnostiqués avant l’âge de 18 ans ; ces personnes sont couvertes à vie par la suite. Nous sommes bien sûr heureux pour eux, mais qu’arrive-t-il aux diabétiques diagnostiqués à l’âge adulte ?

C’est définitivement une discrimination. Cependant, afin de mettre fin à cette injustice flagrante, les diabétiques québécois, dont je fais partie, ont créé une coalition en août dernier.

Il est vrai que ce traitement coûte cher : une pompe coûte environ 7 000 dollars et dure en moyenne quatre ans. De plus, les fournitures connexes coûtent environ 4 000 $ chaque année. C’est pourquoi la majorité d’entre nous ne peuvent pas se le permettre. Il est également vrai que les effets néfastes de cette maladie coûtent une fortune aux contribuables : par exemple, la dialyse pour une personne seule coûte 80 000 $ par année. À terme, une couverture universelle de ce traitement permettrait à la population québécoise d’économiser des sommes considérables.

C’est pourquoi, à quelques jours de la Journée mondiale du diabète, le 14 novembre 2023, nous demandons au gouvernement du Québec de mettre fin à cette situation discriminatoire en offrant un remboursement universel du coût de la pompe à insuline et des fournitures connexes, comme c’est le cas pour le majorité des Canadiens atteints de cette maladie.

Cela nous permettrait de retrouver une qualité de vie afin que nous puissions, nous aussi, contribuer au meilleur de notre société.



Photo fournie par Nathalie Godin

Nathalie Godin, diabétique depuis plus de 30 ans

[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button