Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Publié le 21 octobre 2023

[ad_1]

Publié le 21 octobre 2023

L’auteur

Denis Peschanski est historien et directeur de recherche émérite au CNRS. Il a publié de nombreux ouvrages sur la Seconde Guerre mondiale, notamment le régime de Vichy, la propagande d’État, la Résistance en France, mais aussi sur la mémoire. Il préside les conseils scientifiques du Mémorial de Caen et de la « Mission du 80e anniversaire du débarquement, de la libération de la France et de la victoire » qui vient d’être mise en place.

En 2018, il rejoint le comité mémoriel du délégué interministériel à l’aide aux victimes, puis le comité préparatoire du musée mémorial du terrorisme. Parmi ses travaux récents : avec Laura Nattiez et Cécile Hochard, le 13 novembre. Témoignages, une histoire (Odile Jacob, 2020) et, sous la direction de Francis Eustache, Mémoire et traumatisme (Dunod, 2023, 224 p., 24 €).

Le défi

C’est au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 que l’historien Denis Peschanski et le neuropsychologue Francis Eustache mettent en place le programme du 13 novembre. Ils collaboraient déjà depuis quatre ans sur la mémoire de la Seconde Guerre mondiale et des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

Leur objectif cette fois-ci : étudier la construction et l’évolution des mémoires individuelles et collectives des attentats du 13-Novembre et affiner la compréhension du syndrome de stress post-traumatique. « La mémoire est un élément essentiel dans la construction de l’identité individuelle ainsi que de l’identité collective », écrivent-ils dans leur projet. La mémoire des attentats du 13 novembre participe et participera à façonner la société de demain. »

[ad_2]
Fr1

Back to top button