Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Primaire républicaine : la justice du Minnesota rejette la tentative d’exclure Trump des scrutins

[ad_1]

La Cour suprême du Minnesota a rejeté mercredi une tentative visant à empêcher Donald Trump de figurer sur le bulletin de vote de la primaire républicaine pour l’élection présidentielle de 2024 dans cet Etat du nord des États-Unis.

• Lire aussi : Au procès civil de Donald Trump pour fraude, sa fille Ivanka prend ses distances

• Lire aussi : Trump tente d’éclipser le troisième débat républicain de l’élection présidentielle américaine

« Aucune loi d’État n’interdit à un parti politique majeur d’inscrire sur le bulletin de vote lors de la primaire d’investiture présidentielle un candidat qualifié d’inéligible », a écrit la juge en chef Natalie Hudson dans sa décision. , refusant ainsi la demande des électeurs qui exigeaient que Donald Trump soit exclu des élections primaires et présidentielles de 2024.

Les pétitionnaires s’appuient sur l’article 3 du 14e amendement à la Constitution, qui interdit à toute personne d’exercer une fonction publique si elle s’engage dans « une insurrection ou une rébellion » après s’être engagée à soutenir et à défendre la Constitution.

La pertinence de cet outil juridique, utilisé considérant que Donald Trump a violé son serment avec l’attaque du Capitole le 6 janvier 2021, fait débat parmi les spécialistes.

Le rejet au Minnesota intervient alors que des efforts juridiques sont en cours dans plusieurs autres États pour empêcher l’ancien président de la course à la Maison Blanche.

Malgré sa décision, la Cour suprême du Minnesota a déclaré qu’elle pourrait toutefois examiner la requête pour l’élection présidentielle à une date ultérieure si M. Trump remportait effectivement l’investiture républicaine et qu’une autre requête était déposée.

Le milliardaire républicain doit comparaître devant un tribunal fédéral de Washington à partir de mars 2024 pour ses prétendues tentatives d’annulation du résultat de l’élection présidentielle de 2020.

[ad_2]

Gn Ca world

Back to top button