Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Entreprise

Prêts hypothécaires renouvelés : 15 milliards de dollars de versements supplémentaires par an

[ad_1]

La hausse des taux d’intérêt depuis la fin de la pandémie coûtera aux propriétaires 15 milliards de dollars de plus par année, juge la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

• Lire aussi : Inflation et taux directeurs : le marché immobilier montréalais en prend le coup

• Lire aussi : La Banque du Canada opte pour une nouvelle pause du taux directeur

• Lire aussi : Voici comment le taux directeur affecte votre vie

Selon la SCHL, près de 45 % des prêts hypothécaires actuels seront renouvelés en 2024 et 2025, ce qui représente 15 milliards de dollars de versements supplémentaires pour les propriétaires chaque année.

Depuis mars 2022, le taux directeur au Canada est passé de 0,25 à 5 %, dans l’espoir de lutter contre l’inflation. En conséquence, les versements hypothécaires des Canadiens ont augmenté considérablement, de centaines, voire de milliers de dollars par mois.

Au cours du premier semestre 2023, plus de 290 000 emprunteurs — soit 6 % du marché hypothécaire canadien — ont renouvelé leur prêt hypothécaire auprès de banques à charte à un taux d’intérêt plus élevé, a noté Tania Bourassa-Ochoa, directrice spécialisée, recherche en logement à la SCHL.

« L’augmentation des coûts du service de la dette qui en résulte exerce des pressions financières supplémentaires sur ces emprunteurs », a-t-elle noté.

Les coûts du service de la dette ont également augmenté en raison de la hausse des taux d’intérêt et de la croissance continue des dettes hypothécaires remboursées, selon le plus récent Rapport sur le secteur des prêts hypothécaires résidentiels. publié jeudi.

Le ralentissement de l’octroi de crédits immobiliers dû à la baisse des ventes de logements au premier semestre 2023 n’aura pas empêché cette hausse.

Prêts plus longs à rembourser

Les emprunteurs hypothécaires ont plutôt délaissé les prêts de moins de trois ans au premier trimestre 2023, ce qui indiquerait que « l’espoir d’une baisse imminente des taux d’intérêt s’est estompé ».

« Cependant, la proportion de prêts hypothécaires d’une durée de cinq ans ou plus est restée faible, car les consommateurs ont choisi de ne pas s’engager sur une durée traditionnelle », indique le plus récent rapport sur les prêts hypothécaires. secteur hypothécaire résidentiel publié jeudi.

Les durées d’amortissement des prêts sont également beaucoup plus longues. Près des deux tiers des nouveaux prêts hypothécaires émis au premier semestre 2023 avaient un amortissement de plus de 25 ans, contre la moitié en 2020.

« Les périodes d’amortissement prolongées réduisent les mensualités hypothécaires des emprunteurs. Cependant, ils augmentent les risques des prêteurs, étant donné que le capital remboursé chaque mois est moindre », a-t-il expliqué.

Voir également:

[ad_2]

Gn Ca bus

Back to top button