Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Première frappe israélienne en profondeur au Liban

[ad_1]

Un raid israélien a visé samedi un véhicule dans le sud du Liban, à environ 45 km au nord de la frontière commune, lors de la première frappe en profondeur sur le territoire libanais depuis le début des hostilités en octobre, ont indiqué les médias officiels.

L’agence officielle ANI, qui n’a fait état d’aucune victime, a précisé qu’« un drone ennemi a visé une camionnette qui se trouvait dans un verger dans la région de Zahrani », sur la côte libanaise.

Les échanges de tirs quotidiens entre le Hezbollah et Israël se sont généralement limités à la zone frontalière entre les deux pays depuis le début de la guerre déclenchée par les attaques sanglantes perpétrées le 7 octobre sur le sol israélien par le Hamas palestinien.

C’est la première fois qu’un objectif est visé par un raid israélien aussi loin de la frontière.

Les journalistes n’ont pas pu s’approcher du site visé, une plantation de bananes, l’armée libanaise leur en interdisant l’accès.

Ce raid intervient quelques heures avant un discours attendu du chef du puissant Hezbollah, Hassan Nasrallah, prévu à 13 heures GMT.

Les bombardements se sont poursuivis samedi matin des deux côtés de la frontière, selon l’ANI et un journaliste de l’AFP dans le nord d’Israël.

Vendredi, le porte-parole de l’armée israélienne, Daniel Hagari, a déclaré qu’Israël était « largement présent dans le nord » en réponse à trois « infiltrations » de drones.

Le Hezbollah, de son côté, a revendiqué plusieurs attaques à la frontière nord d’Israël, dont trois attaques de drones, dont une visant une caserne de l’armée israélienne.

Il a annoncé vendredi la mort de sept de ses combattants, portant à 68 le total de ses militants tués depuis qu’il a commencé à bombarder des positions israéliennes en solidarité avec le Hamas, son allié.

Au moins 90 personnes ont été tuées côté libanais au total lors d’affrontements transfrontaliers, selon un décompte de l’AFP. Six soldats et deux civils ont été tués côté israélien.



[ad_2]

Gn Ca world

Back to top button