Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Politique. Wopke Hoekstra, ancien employé de Shell, en passe de devenir le « M. » de l’UE. Climat »

[ad_1]

Malgré des réserves, il obtient un premier feu vert. Wopke Hoekstra, ancien ministre des Finances puis des Affaires étrangères des Pays-Bas, est sur le point d’être nommé commissaire au climat à la Commission européenne.

Après l’accord des élus de la commission environnement du Parlement européen mercredi, sa nomination devra être confirmée lors d’un vote en séance plénière ce jeudi à Strasbourg. Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission, a proposé fin août de lui confier ce portefeuille en raison de « son expérience gouvernementale » pour remplacer son compatriote social-démocrate Frans Timmermans.

De Shell à McKinsey

Le problème : le chrétien-démocrate de 48 ans a travaillé plusieurs années pour le géant pétrolier Shell à partir de 2002 avant de faire carrière pendant 11 ans au sein du cabinet de conseil McKinsey. Son bilan ministériel est également fustigé par les écologistes.

Lundi, 50 organisations environnementales ont publié une lettre ouverte contre sa nomination. « Non seulement il manque d’expertise et d’expérience dans la gestion des questions liées au changement climatique, mais il a également l’habitude de s’aligner très étroitement sur les intérêts des combustibles fossiles », préviennent les signataires. Ils rappellent également qu’« entre 2002 et 2017, il a travaillé avec des entreprises qui défendent les intérêts des énergies fossiles ».

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur  » J’accepte « des cookies et autres traceurs seront placés et vous pourrez visualiser le contenu (Plus d’information).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies »vous autorisez le dépôt de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix



La promesse d’éliminer les subventions aux combustibles fossiles

Des arguments qui n’ont pas convaincu les députés européens. Lors de son audition lundi, Wopke Hoekstra a notamment promis la suppression des subventions aux énergies fossiles. Le lendemain, face aux réserves de certains élus, il s’engage « à examiner avec McKinsey si et comment » la liste de ses clients « pourrait être rendue publique dans un délai approprié ».

Wopke Hoekstra a assuré par écrit défendre l’objectif d’une réduction nette d’« au moins 90 % » des émissions de gaz à effet de serre de l’UE en 2040 par rapport à 1990. Il devrait représenter l’Union européenne à la prochaine COP28 à Dubaï début décembre. , et devra, début 2024, esquisser les ambitions climatiques européennes pour 2040.

[ad_2]
Fr1

Back to top button