Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

Plus de 12% des greffés rénaux hospitalisés pour Covid entre février 2020 et juillet 2022

[ad_1]

🏥 Une étude du groupe EPI-PHARE, réalisée à partir des données de l’Assurance maladie (SNDS), sur les 60 456 patients transplantés d’organes en France, montre qu’entre le début de la pandémie et l’été 2022 :

  • 1 receveur de greffe de rein sur 8 (12,5 %) a été hospitalisé pour Covid
  • 1 receveur de greffe de rein sur 50 (2 %) est décédé

🔎 Ces résultats effroyables confirment l’impact très fort et durable du COVID sur les patients transplantés, y compris avec la variante Omicronégalement récemment souligné dans le Lancet.

EPI-PHARE a également montré en 2022 que les greffés rénaux étaient la population la plus à risque résiduel de covid sévère malgré la vaccination, avec un risque de décès multiplié par 32.

🚨 La situation des greffés, et plus généralement de toutes les personnes gravement immunodéprimées, est d’autant plus complexe que :

  • traitements préventifs contre le Covid (Ronapreve, Evusheld) tout a arrêté de fonctionner sur les variantes actuelles
  • l’accès aux nouveaux médicaments, efficaces sur ces variants, est lent en France
  • tous les mesures destinées à freiner la contamination ont été abandonnés, notamment le port collectif du masque, alors que recommandations sur la qualité de l’air n’ont jamais été mis en œuvre
  • la volonté de tourner la page de l’épidémie pour « vivre avec le virus », en faisant comme s’il n’existait plus, conduit à leur abandon, leur exclusion et leur stigmatisation
  • Ce déni n’épargne pas certains de leurs propres soignants et contribue à la médiocrité de leur couverture vaccinale, bien inférieure à celle de la population générale, et au fait que leur accès aux traitements curatifs reste très insuffisant et inégal.

📢 Ces constats doivent inciter les patients et les professionnels à veiller à la mise en œuvre des mesures de protection recommandées :

  • Porter un masque FFP2 dans les lieux publics clos, les transports, etc.
  • Rappels du vaccin Covid avec un délai de trois mois après la précédente injection ou infection
  • Test PCR dès les premiers symptômes
  • En cas de positivité, traitement curatif le plus rapidement possible : Paxlovid ou à défaut Remdesivir.

💊 L’étude EPI-PHARE suggère en outre que l’acide mycophénolique, le sirolimus et les corticoïdes sont associés à un risque accru d’hospitalisation lié au Covid-19 chez les receveurs de greffe d’organe.

➡️ Voir l’article publié dans la revue JAMA Network Open

[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button