Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Plongée : une complicité toujours palpable entre Meaghan Benfeito et Roseline Filion

[ad_1]

Ensemble, ils ont remporté deux médailles de bronze aux Jeux olympiques au haut vol synchronisé de 10 mètres, en plus d’être vice-champions du monde à deux reprises. Mais ce qui a captivé l’imagination collective, c’est leur sourire contagieux.

• Lire aussi : Une ville et une date importante pour Vincent Damphousse

• Lire aussi : Il profite du gala d’intronisation du Panthéon des sports du Québec pour rencontrer son idole

Et cette joie de vivre, Roseline Filion et Meaghan Benfeito ne l’ont pas perdue, même si elles ont pris leur retraite sportive, il y a sept ans pour la première et à peine 19 mois pour la seconde.

« Nous avons ri du début à la fin. C’était la clé de notre succès, a assuré Benfeito, qui portait une chaîne ornée des anneaux olympiques lors du gala d’intronisation au Panthéon des sports québécois, lundi. Nous sommes connus pour nous amuser.

Cette complicité que les Québécois ont vu grandir depuis que le duo a fait écarquiller bien des yeux en remportant le bronze aux Championnats du monde FINA en 2005 à Montréal était encore bien visible lundi soir.

«C’est automatique! On se voit beaucoup moins qu’avant, mais quand on se retrouve, il y a un petit quelque chose qui nous fait redevenir deux enfants», a mentionné Filion, qui travaille au département des sports à Radio-Canada.

Preuve que les deux plongeurs sont toujours connectés : sans se consulter, ils sont arrivés au Club de Golf Métropolitain Anjou vêtus de bleu marine.

« Ce n’était pas prévu! a précisé Filion. Nous sommes de la même couleur de la tête aux pieds et cela arrivait souvent avant, parce que nous passions tellement de temps ensemble. Nous sommes comme deux personnes en une. »

Meaghan Benfeito et Roseline Filion ont remporté la médaille de bronze à la tour de 10 mètres en plongeon synchronisé aux Jeux olympiques de Rio 2016.

PHOTO D’ARCHIVE, DIDIER DEBUSSCÈRE

Honneur en double

Ce n’est donc pas une surprise qu’ils aient été admis au Temple de la renommée du Québec en duo, même s’ils ont aussi connu de belles carrières séparément. Benfeito est notamment monté sur la troisième marche du podium aux Jeux de Rio, en 2016, sur la plateforme individuelle, en plus de terminer quatrième à Tokyo, en 2021, au 10 m synchro aux côtés de Caeli McKay.

«C’est encore plus significatif. Je ne serais pas ici sans Meaghan », a déclaré Filion.

«Je ne serais pas là sans elle», répond sans attendre sa compagne de 34 ans, aujourd’hui entraîneuse dans une salle de crossfit.

«C’était inévitable et impensable de vivre cette soirée séparément», a ajouté le Lavallois de 36 ans.


Panthéon

Roseline Filion et Meaghan Benfeito lors d’une Coupe du monde à Londres, 2012.

Photo d’archive, Reuters

Un plongeur à surveiller

Ce duo amical a fait vibrer la nation, même au milieu de la nuit. Après Sylvie Bernier, Annie Pelletier, Émilie Heymans, Alexandre Despatie, Jennifer Abel, Filion et Benfeito, qui fera rayonner la province sur la scène internationale ?

D’après les deux dernières, il s’agit sans doute de Pamela Ware.

« Elle a vécu une année 2021 extrêmement difficile, notamment à Tokyo, mais elle a rebondi », a expliqué Benfeito. C’est absolument incroyable. Elle a l’air bien, elle a l’air heureuse. (…) Il y en a quelques-uns qui sont là, mais Pamela sera à surveiller (aux Jeux à) Paris (l’été prochain).»

Le joueur de 30 ans a complètement raté un plongeon aux derniers Jeux olympiques, tombant les pieds les premiers dans l’eau après un mauvais saut au décollage. Elle a ainsi vu ses chances d’accéder à la finale partir en fumée.

«Ça vaudra la peine de se lever la nuit pour la voir», a déclaré Filion. Elle a tellement changé, elle est plus motivée que jamais, elle a repris confiance en elle.

« Elle sourit ! C’est le secret », a déclaré Benfeito.


Panthéon

Pamela Ware lors des Championnats du monde aquatiques, Fukuoka, Japon, juillet 2023.

Photo d’archives, AFP

Caché dans les escaliers

On retrouve toujours le sourire avec ces deux-là.

« Ce dont on retient, ce ne sont pas forcément (les) performances en tant que telles, mais c’est (le) plaisir qu’on a eu, à se cacher dans les escaliers avant de plonger. Toutes les bêtises qu’on s’est dites… » Filion laissa tomber.

Mais il est impossible de savoir de quel genre de « bêtise » il s’agissait.

« Ce qui s’est passé dans les escaliers reste dans les escaliers ! » chantèrent les deux filles à l’unisson en éclatant de rire.


Panthéon

Meaghan Benfeito et Roseline Filion aux Jeux de Rio en 2016.

Photo d’archive, DIDIER DEBUSSCÈRE



[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button