Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Piéton tué par un conducteur ivre : un suspect de 28 ans relâché par la police

[ad_1]

Un automobiliste de 28 ans soupçonné d’avoir percuté mortellement un piéton alors qu’il conduisait en état d’ébriété vendredi soir à Drummondville a été libéré par la police.

• Lire aussi : Décès d’un piéton de 88 ans : mortellement heurté alors qu’il traversait un boulevard à Montréal-Nord

• Lire aussi : Un homme heurté par un conducteur ivre alors qu’il conduisait

• Lire aussi : Alcool au volant : un automobiliste accusé d’avoir mortellement fauché un adolescent il y a un an aurait récidivé huit mois après le drame

«Le suspect a finalement été libéré dans l’attente de la suite des procédures», a indiqué Catherine Bernard, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), sans toutefois pouvoir préciser les raisons derrière cette décision.

Le jeune homme ne s’est donc pas présenté en cour pour faire face aux accusations, a précisé le sergent Bernard. Le cas échéant, Le journal je ne le nommerai pas encore. L’enquête policière se poursuit.

Il a néanmoins été confirmé que la victime dans cette affaire est Jean-François Larivière, un homme de 50 ans de Drummondville, au Centre-du-Québec.

Il traversait la rue des Écoles en compagnie d’une autre personne lorsqu’il a été heurté par une voiture roulant à grande vitesse vers le sud, vers 20 h 35 près de la rue Hervé Tessier, non loin de l’hôpital Sainte-Croix, a rapporté la SQ.

Pas de vitesse

Le piéton a été grièvement blessé et se trouvait dans un état critique en fin de soirée. Sa mort a ensuite été confirmée par les autorités.

La personne à côté de lui n’a pas été touchée ni blessée.

La violente collision s’est produite dans un endroit dépourvu de signalisation spécifique pour les automobilistes ou les piétons. La vitesse ne serait pas non plus un facteur, estime la police provinciale.

Le suspect dans cette affaire a été arrêté peu de temps après l’accident et a échoué à un test d’alcoolémie.

D’après les recherches menées par Le journalil possède plusieurs dizaines de dossiers pour des infractions au Code de la sécurité routière et liées à la réglementation municipale, notamment pour excès de vitesse et téléphone cellulaire au volant.

-Avec l’Agence QMI



[ad_2]

Fr- local

Back to top button