Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Science et technologie

Photonic, une startup d’informatique quantique, lève 100 millions de dollars

[ad_1]

Photonic, une startup d’informatique quantique, a récemment levé 100 millions de dollars en capital-risque. De plus, elle a conclu un accord de collaboration stratégique avec Microsoft dans le but d’accélérer rapidement le développement de sa technologie.

Créé en 2016 par Stephanie Simmons et Michael Thewalt, chercheurs de l’Université Simon Fraser, Photonic se concentre sur une architecture informatique quantique basée sur le silicium, utilisant la photonique intégrée pour relier les qubits de spin du silicium.

Dévoilant les détails de l’approche technologique de l’entreprise parallèlement à la dernière annonce de financement, Stephanie Simmons a déclaré : «L’informatique quantique est une réalité et nous pensons que – dans cinq ans, bien avant le calendrier généralement accepté – nous serons la première entreprise d’informatique quantique à proposer une solution évolutive, distribuée et tolérante aux pannes.»

Dans un article de blog, Microsoft a écrit que l’approche de Photonic pourrait prendre en charge la communication quantique sur des longueurs d’onde de télécommunications standard en utilisant son infrastructure de cloud computing.Azur», et que les deux sociétés aborderaient trois étapes de mise en réseau quantique.

Les trois étapes du réseau quantique

La première étape visera à assurer l’intrication entre deux dispositifs quantiques distincts via des photons à travers la fibre de télécommunications, avant que les entreprises ne tentent de démontrer un répéteur quantique capable de capturer, d’enchevêtrer et de conserver de manière fiable les informations quantiques pendant une courte période de temps. La troisième étape se concentrera sur la fourniture d’un répéteur quantique tolérant aux pannes compatible avec le service cloud Azure.

 » Grâce à cette technologie, nous pouvons surmonter toutes les limitations de distance du réseau et permettre la création d’un Internet quantique à l’échelle mondiale. “, a commenté Microsoft.

Jason Zander, vice-président exécutif de Microsoft chargé des missions stratégiques et des technologies, a ajouté : « Il existe une opportunité de déclencher de nouvelles capacités dans l’écosystème quantique allant au-delà de l’informatique, telles que la mise en réseau et la détection, et de débloquer des applications et des découvertes scientifiques à grande échelle dans les domaines de la chimie, de la science des matériaux, de la métrologie, des communications et de nombreux autres domaines. Les capacités que nous souhaitons offrir avec Photonic peuvent permettre cette vision et apporter l’impact du quantique beaucoup plus rapidement qu’il ne serait possible autrement. »

Le « centre de couleur » en silicium, une caractéristique clé

Une caractéristique clé de l’approche de Photonic est ce qu’on appelle un « centre de couleur » ou « centre T » en silicium – décrit par Simmons comme le « composant manquant nécessaire pour enfin ouvrir la première voie crédible vers l’informatique quantique commerciale ».

Selon un article de S. Simmons publié dans la revue Nature en 2020, ces centres sont des défauts ponctuels isolés dans le silicium, causés par des impuretés ou des défauts dans le réseau cristallin du silicium, qui émettent de la lumière à des longueurs d’ondes de télécommunications.

Stephanie Simmons, cofondatrice et directrice du secteur quantique de Photonic, montrant le matériel informatique quantique optique de l’entreprise dans la paume de sa main. Crédit : Business Wire

Dans un nouvel article récemment soumis à la plateforme de préimpression de physique arXiv, S. Simmons explique comment l’approche du centre de couleur T combine les avantages de la fabrication et de l’évolutivité du silicium avec les émissions télécoms et les mémoires de spin à long terme dans un système quantique.

 » Grâce à la plate-forme photonique sur silicium intégrée, des milliers de qubits peuvent être fabriqués et adressés sur une seule puce avec contrôle et routage optiques et électroniques, et les modules peuvent être connectés ensemble à travers l’infrastructure de télécommunications mondiale existante sans aucune perte de transduction. », a écrit le « leader quantique » de Photonic.

Synthétique

Photonic, une startup d’informatique quantique, a levé 100 millions de dollars en capital-risque et a conclu un accord de collaboration stratégique avec Microsoft. L’entreprise, fondée par des chercheurs de l’Université Simon Fraser, se concentre sur une architecture informatique quantique basée sur le silicium. Son objectif est de proposer une solution évolutive, distribuée et tolérante aux pannes dans les cinq prochaines années. La collaboration avec Microsoft vise à prendre en charge la communication quantique sur des longueurs d’onde de télécommunications standard en utilisant l’infrastructure de cloud computing « Azure ».

Pour une meilleure compréhension

Qu’est-ce que Photonic et quel est son objectif principal ?

Photonic est une startup spécialisée en informatique quantique, fondée en 2016 par des chercheurs de l’Université Simon Fraser. Son objectif principal est de développer une architecture informatique quantique basée sur le silicium, utilisant la photonique intégrée pour lier les qubits de spin du silicium.

Quelle est la nature du partenariat entre Photonic et Microsoft ?

Photonic a conclu un accord de collaboration stratégique avec Microsoft. L’objectif de ce partenariat est de prendre en charge la communication quantique sur des longueurs d’onde de télécommunications standard à l’aide d’une infrastructure de cloud computing.Azur» de Microsoft.

Qu’est-ce qu’un « centre de couleur » en silicium ?

UN « centre de couleur» Le silicium, ou « centre T », est un défaut ponctuel isolé du silicium, provoqué par des impuretés ou des défauts dans le réseau cristallin de silicium, qui émet de la lumière aux longueurs d’onde des télécommunications. Il s’agit d’une caractéristique clé de l’approche de Photonic.

Qu’est-ce qu’un répéteur quantique ?

Un répéteur quantique est un appareil capable de capturer, d’enchevêtrer et de conserver de manière fiable des informations quantiques pendant une courte période de temps. Il s’agit de l’une des étapes clés des réseaux quantiques que Photonic et Microsoft cherchent à réaliser.

Qu’est-ce que l’Internet quantique ?

L’Internet quantique est un réseau qui utilise la mécanique quantique pour effectuer des tâches de communication inaccessibles aux technologies classiques. Cela permettrait de surmonter toutes les limitations de distance du réseau et de créer un Internet quantique à l’échelle mondiale.

Principales leçons

Enseignements
Photonic est une startup spécialisée dans l’informatique quantique.
Photonic a levé 100 millions de dollars en capital-risque.
Photonic a conclu un accord de collaboration stratégique avec Microsoft.
L’approche de Photonic est basée sur une architecture informatique quantique sur silicium.
Photonic utilise la photonique intégrée pour lier les qubits de spin du silicium.
Photonic vise à offrir une solution évolutive, distribuée et tolérante aux pannes au cours des cinq prochaines années.
Microsoft prend en charge l’approche de Photonic en matière de communication quantique sur les longueurs d’onde standard des télécommunications.
Photonic et Microsoft travaillent sur trois étapes de réseautage quantique.
Photonic utilise ce qu’on appelle un « centre de couleur » ou « centre T » en silicium dans son approche.
Photonic a reçu le soutien financier de Microsoft et d’autres groupes de capital-risque.

Les références

Légende de l’illustration principale : La nouvelle approche de Photonic en matière d’informatique quantique exploite le phénomène des centres de couleur du silicium, ou centres T, provoqués par des défauts dans un ensemble de cristaux de silicium qui absorbent ou émettent parfois de la lumière aux longueurs d’onde des télécommunications. Connecter ces centres via la fibre optique offre la possibilité de répéteurs et de processeurs quantiques tolérants aux pannes, affirme la jeune entreprise canadienne. Crédit : Business Wire.

Les informations contenues dans cet article sont basées sur l’article original intitulé «La startup d’informatique quantique Photonic a levé 100 millions de dollars en nouveau financement de capital-risque et a conclu une collaboration stratégique avec Microsoft visant à faire évoluer rapidement la technologie.»

( En écrivant )

[ad_2]

Gn Ca tech

Back to top button