Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

peu connu mais indispensable au quotidien

[ad_1]

Donner son sang est devenu une habitude chez certains Français. Mais donner du plasma, peu de gens y pensent. Assez méconnu, cet acte citoyen est pourtant nécessaire pour de nombreux patients dont la vie en dépend. Pour ce faire, l’Établissement français du sang (EFS) recherche quotidiennement de nouveaux donneurs tout en incitant ceux qui le font déjà à ne pas s’arrêter. En France, seulement 37 % de la population s’estime suffisamment informée sur le don de plasma, ce qui représente un chiffre relativement faible par rapport au don de sang.

Donner oui, mais comment ?

Vous devez d’abord avoir l’âge légal pour donner du plasma. Vous devez avoir précisément entre 18 et 65 ans et peser au moins 55 kg. Ce sont les critères généraux. La démarche est la même que pour le don de sang, c’est-à-dire remplir un questionnaire de santé et se rendre chez un médecin. Mais une différence majeure réside entre ces deux dons : il est possible de donner du plasma toutes les deux semaines, contre huit pour le sang.

Tous les groupes sanguins sont recherchés et donc nécessaires. Cependant, les donneurs du groupe sanguin AB sont des donneurs universels de plasma. Seulement 4% des Français ont le groupe AB, ce qui est plutôt rare. Pour faire un don, tout se passe directement à l’EFS, dans l’un des centres de dons près de chez vous.

A quoi servent ces dons ?

La partie liquide du sang dans laquelle circulent les cellules sanguines (globules rouges, globules blancs et plaquettes) est le plasma. Les dons ont de multiples utilités pour soigner des milliers de malades, leur permettre de guérir et d’améliorer leur quotidien, et posent des enjeux vitaux en termes de santé publique. Il contient des protéines d’intérêt thérapeutique majeur pour les patients, délivrées sous forme de médicaments ou par transfusion.

Tétanos, Hépatite B, brûlures graves ou encore hémophilie, la liste des usages est longue et touche un jour toutes les familles. Ainsi, donner, qui est un acte volontaire, permet d’aider n’importe qui, à tout moment, peut-être un jour même ses proches.






Don de plasma dans l’Ain

Pour donner du plasma dans l’Ain, le premier réflexe est de se rendre sur le site de l’Établissement français du sang (EFS). La seconde est simple : assurez-vous de pouvoir donner, prenez rendez-vous (obligatoire) et rendez-vous à l’hôpital Fleyriat de Bourg-en-Bresse. Ces dons ont lieu toute l’année et ne durent qu’une heure et demie, avec une collation à la fin du cours.

EFS : 900 route de Paris, 01012 Bourg-en-Bresse.

[ad_2]
Fr1

Back to top button