Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Divertissement

Parfum de scandale pour la conclusion de « The Crown »

[ad_1]

Les adeptes de La Couronne retenez votre souffle : la série phénomène consacrée au règne d’Elizabeth II se conclut par un événement qui a ébranlé comme rarement la monarchie britannique, la mort de la princesse Diana.

Les dix épisodes de la sixième et dernière saison sortent sur Netflix en deux temps : cinq jeudi, puis l’autre moitié sera disponible le 14 décembre, ce qui oblige les fans pressés à faire preuve de patience.

Au fil des 60 heures diffusées depuis 2016, la souveraine a été successivement incarnée par Claire Foy, Olivia Colman puis Imelda Staunton. Du mariage de la jeune princesse dans la Grande-Bretagne d’après-guerre aux crises familiales des années 1990, la série, dotée d’une pléthore de stars et d’un budget estimé en centaines de millions de dollars, entremêle événements historiques et scènes intimes, assumant des libertés parfois controversées avec la vérité.

Dans les années qui ont précédé la mort d’Elizabeth II, le 8 septembre 2022, le succès planétaire de La Couronne a contribué à l’élever au statut d’icône.

La sixième saison raconte les dernières semaines de la vie de la princesse Diana, après son divorce mouvementé avec l’actuel roi Charles III, jusqu’à sa mort le 31 août 1997. Poursuivie par les paparazzi, la berline qui transportait Lady Di était encastrée dans un pilier du palais. Tunnel d’Alma à Paris, tuant la princesse de 36 ans et son nouvel amour, le riche héritier égyptien Dodi Al-Fayed.

 » Révolution « 

La reine a alors tardé à réagir à l’immense émotion populaire suscitée par la disparition de Diana, et la famille royale a mis des années à surmonter ce traumatisme.

Amie de célébrités et personnalité médiatique, Diana avait acquis une popularité mondiale en affichant son empathie envers les plus démunis. Elle reste l’objet d’une immense admiration au-delà du Royaume-Uni, et son souvenir jette une ombre sur l’image du nouveau roi Charles III ainsi que de sa seconde épouse, la reine Camilla, qui n’a jamais réussi à vaincre complètement sa réputation de briseuse de mariage.

Diana était unique, (…) elle méritait un traitement spécial sur le plan narratif

La saison est donc nerveusement attendue par les proches de la royauté ; la famille n’a jamais commenté la série. Les premières révélations sur une apparition fantôme de Lady Di ont déjà déclenché des réactions d’indignation et des accusations de manque de respect.

Controverses

Dans le magazine Variété, le créateur de la série, Peter Morgan, a réfuté avoir voulu la montrer comme un « fantôme au sens traditionnel » : « Ce que l’on voit, c’est qu’elle continue de vivre dans l’esprit de ceux qu’elle a laissés derrière elle. Diana était unique, (…) elle méritait un traitement particulier sur le plan narratif. »

C’est loin d’être la première fois que La Couronne est sous le feu des critiques. Au fil des saisons, elle a été accusée d’avoir suggéré les infidélités de la reine et de son mari, Philip, d’avoir montré le roi actuel comme un mari volage ou encore d’avoir attribué à Charles le désir de voir sa mère abdiquer dans les années 1990.

Netflix a décidé l’année dernière d’ajouter un avertissement précisant qu’il s’agissait d’une fiction, sans apaiser toutes les critiques.

Pour l’historien spécialiste de la royauté Ed Owens, la série a eu une influence significative sur l’image de la famille royale, « surtout auprès des jeunes » qui sont nombreux sur Netflix et n’ont pas vécu eux-mêmes les événements racontés. .

« Ils prennent ce qu’ils voient La Couronne pour la vérité», estime-t-il, interrogé par l’Agence France-Presse, soulignant que la série a renforcé l’image positive de dévouement d’Elizabeth II. En revanche, selon lui, le roi actuel reste peu populaire « et c’est en partie parce que Charles n’est pas présenté de manière très positive ».

A voir en vidéo



[ad_2]

Gn Ca ent

Back to top button