Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Nouveau revirement majeur du gouvernement Ford, après la ceinture verte | Grand Toronto : redistribution de la ceinture verte

[ad_1]

L’Ontario « revient sur les changements apportés au plan officiel » pour douze villes et municipalités régionales, dont Ottawa et Hamilton. Le nouveau ministre des Affaires municipales et du Logement, Paul Calandra, affirme que le « processus » n’a pas été suivi par son prédécesseur.

Le ministre Calandra ajoute qu’il présentera « dès que possible » un projet de loi visant à revenir sur les changements apportés par son gouvernement.

Les autorités municipales auront 45 jours pour présenter leurs recommandations.

La plupart s’opposaient à l’élargissement des limites urbaines que la province leur avait imposé.

Alors que le gouvernement Ford fait face à une enquête de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) sur le retrait depuis annulé des terres de la ceinture verte autour de Toronto, la ministre Calandra marchait sur des œufs. lors d’un point de presse lundi matin pour expliquer une nouvelle volte-face de son gouvernement.

Dans certains cas, il y a eu trop d’intervention de la part de certaines personnes du cabinet du ministre.

Son prédécesseur, Steve Clark, a démissionné de son poste en septembre à la suite du scandale de la ceinture de verdure. Son chef de cabinet Ryan Amato a également démissionné.

Villes concernées

Barrie, Belleville, Guelph, Hamilton, Ottawa et Peterborough, ainsi que les municipalités régionales de Halton, Niagara, Peel, Waterloo et York et le comté de Wellington.

Une autre volte-face

Plus tôt ce mois-ci, le gouvernement Ford a défendu sa décision d’élargir les frontières d’Ottawa et de Hamilton afin de construire davantage de logements.

Les parcelles où la construction de logements a déjà commencé seront toutefois exclues de la révision annoncée par la ministre Calandra.

Ce dernier assure que son objectif reste de construire 1,5 million de nouveaux logements dans la province.

Réactions

La chef du NPD, Marit Stiles, demande dans un communiqué ce que le gouvernement Ford « cache » d’autre, accusant encore une fois les progressistes-conservateurs de « corruption ».

La dernière volte-face de la ministre Calandra le montre clairement : nous ne faisons qu’effleurer la surface des dégâts causés par ce gouvernement.

Elle ajoute que le gouvernement a « perdu une année avec des politiques insensées, en pleine crise du logement ».

Même son de cloche du côté du chef du Parti vert, Mike Schreiner.

Depuis deux ans, ce gouvernement consacre son temps, son argent et son énergie à aider les mieux nantis (les spéculateurs) à s’enrichir grâce à l’étalement urbain.

Pour lui, le gouvernement Ford est en train de « se dégrader », alors que les Ontariens ne peuvent plus payer leur loyer ni acheter une maison.

[ad_2]
journalmetro

Back to top button