Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

nouveau cri d’alarme du pape François face au réchauffement climatique

[ad_1]

Face à l’urgence, il s’est exprimé quelques semaines avant l’ouverture de la COP 28 à Dubaï. A A l’occasion du Synode sur l’avenir de l’Église catholique qui s’ouvre ce mercredi au Vatican, le pape François a publié un nouveau texte sur le climat, l’exhortation apostolique sur l’environnement, « Laudate Deum ».

Les réactions au réchauffement climatique sont « insuffisantes alors que le monde (…) s’effondre » et s’approche d’un « point de rupture », prévient le souverain pontife de 86 ans.

Huit ans après son encyclique sur l’écologie intégrale « Laudato Si’ », le chef deEL’Église catholique insiste notamment sur la nécessité d’une transition énergétique « contraignante », sous la forme d’un appel direct aux participants aux négociations sur le climat à Dubaï début décembre.

Un avertissement contre les climato-sceptiques

Selon lui, cette conférence peut représenter « un tournant » en cas d’accord contraignant sur la transition des énergies fossiles vers des sources d’énergie propres comme l’éolien et le solaire, sinon ce sera « une grande déception ».

« Ce n’est que grâce à un tel processus que la crédibilité de la politique internationale pourra être restaurée », estime-t-il.

Le souverain pontife met également en garde contre les « opinions méprisantes et déraisonnables » des climato-sceptiques, « même au sein duPar exemplelise catholique ».

« Ces dernières années, beaucoup de gens ont tenté de ridiculiser ce constat », déplore-t-il, sur fond de multiplication de fausses informations relativisant le réchauffement climatique ou « ridiculisant » ceux qui en parlent.

« Peu importe combien nous essayons de les nier, de les cacher, de les dissimuler ou de les relativiser, les signes du changement climatique sont là, toujours plus évidents », prévient le Pape, jugeant l’explosion du nombre de migrants climatiques « probable ». .»  » dans quelques années « .

Le mode de vie occidental jugé « irresponsable »

Il insiste également sur les dégâts causés par « l’intervention effrénée de l’homme sur la nature » et critique le « mode de vie irresponsable du modèle occidental », pointant notamment EtLes Etats-Unis et la Chine pour leurs émissions de gaz à effet de serre.

Plus généralement, il déplore que « la crise climatique ne soit pas vraiment un sujet d’intérêt pour les grandes puissances économiques, soucieuses du plus grand profit au moindre coût et dans les plus brefs délais ».

En 2015, « Laudato si », un appel à la solidarité mondiale pour agir ensemble pour protéger l’environnement, a déclenché un débat mondial, un phénomène sans précédent pour un texte religieux. Quelques mois plus tard, des avancées significatives ont été obtenues avec l’accord de Paris sur le climat, dont l’objectif premier est de limiter la hausse des températures à 1,5°C par rapport aux niveaux préindustriels.

[ad_2]
Fr1

Back to top button