Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

NBA : La mascotte des Hawks crée le malaise de l’année

[ad_1]

Le rôle d’une mascotte est d’être drôle, sympathique, excentrique, attachante, insolente, déjantée, etc.

Tout sauf sexy.

Les Hawks d’Atlanta n’ont apparemment pas reçu le mémo. Pour promouvoir le tournoi intra-saison NBA et attirer les foules, l’organisation de Georgia State a décidé d’érotiser Harry le Faucon…

Le concept ne vous enthousiasmera pas. Pendant 30 interminables secondes, la mascotte mousse maladroitement son (faux) compte OnlyFans, se plaçant dans des positions bien trop perverses pour un faucon.

La mise en scène est gâchée par une voix sensuelle qui assure la narration, avec des phrases suggestives dont on se passerait volontiers.

Pensez à quelque chose d’inconfortable, puis multipliez par dix. Puis par mille. Puis à travers l’infini.

Je te l’ai dit. L’image de la touffe de plumes sur le drap et celles des pattes vagabondes d’Harry le Faucon hanteront vos pensées pour la journée, c’est sûr.

Le pire, c’est de ne pas en avoir eu l’idée. Pensez à tous les gens qui l’ont approuvé et au temps qu’ils y ont consacré, pensant que cela allait vendre des billets.

Les Atlanta Hawks ne savent plus quoi faire pour séduire leur public. Malgré cinq victoires lors de ses six derniers matchs et une quatrième place à l’Est, l’équipe accueille en moyenne 16 373 personnes par soir cette saison. C’est l’une des pires moyennes du circuit.

Pour revenir à la mascotte Harry le Faucon, son salaire annuel est de 600 000 $. Même si c’est énorme, je pense qu’elle devrait revoir les termes de son contrat et exiger une augmentation. Un gros.

(Sources : barstoolsports.com, SI.com, espn.com)



[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button