Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

Narges Mohammadi reçoit le prix Nobel de la paix

[ad_1]



CNN

Le prix Nobel de la paix 2023 a été décerné à Narges Mohammadi pour « son combat contre l’oppression des femmes en Iran et son combat pour promouvoir les droits de l’homme et la liberté pour tous », a annoncé vendredi à Oslo le comité Nobel norvégien.

Le nom de Mohammadi est devenu synonyme de la lutte pour les droits humains en Iran – une bataille qui lui a presque tout coûté.

« Son combat courageux s’est accompagné d’énormes coûts personnels. Au total, le régime l’a arrêtée 13 fois, reconnue coupable cinq fois et condamnée à un total de 31 ans de prison et 154 coups de fouet », a déclaré le président du Comité Nobel norvégien, Berit Reiss-Andersen, lors de la cérémonie d’annonce.

« MS. Mohammadi est toujours en prison au moment où je parle », a-t-elle déclaré.

Mais même les cellules sombres de la célèbre prison d’Evin à Téhéran n’ont pas écrasé sa voix puissante.

Dans un enregistrement audio de l’intérieur d’Evin, partagé avec CNN avant l’annonce de vendredi, on entend Mohammadi diriger les chants de « femme, vie, liberté » – le slogan du soulèvement déclenché l’année dernière par la mort de Mahsa Amini, 22 ans. sous la garde de la police des mœurs du pays. Amini a été arrêtée parce qu’elle n’aurait pas porté correctement son foulard.

L’enregistrement est interrompu par un bref message automatisé – « Ceci est un appel téléphonique de la prison d’Evin » – alors que les femmes sont entendues chanter une interprétation en farsi de « Bella Ciao », la chanson folklorique italienne du XIXe siècle devenue un hymne de la résistance contre les fascistes. et a été adopté par le mouvement de liberté iranien.

« Cette période a été et est toujours celle de la plus grande protestation dans cette prison », a déclaré Mohammadi à CNN dans des réponses écrites à des questions soumises par des intermédiaires.

Narges Mohammadi pendant son congé médical depuis la prison en 2021 à Téhéran.

[ad_2]

En world

Back to top button