Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

MISE À JOUR 1-Les ventes au détail d’août au Canada en baisse de 0,1%, renforcent les attentes d’une pause sur les taux

[ad_1]

(Ajoute les commentaires des analystes aux paragraphes 4, 6 à 8, et les attentes du marché concernant une hausse des taux en baisse au paragraphe 9)

OTTAWA, 20 octobre (Reuters) – Les ventes au détail au Canada ont chuté de 0,1 % en août par rapport à juillet et devraient rester stables en septembre, a annoncé vendredi Statistique Canada, renforçant ainsi les attentes selon lesquelles la Banque du Canada maintiendrait ses taux inchangés la semaine prochaine.

Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient une baisse de 0,3% par rapport à juillet. La croissance au Canada est au point mort, en partie à cause des 10 hausses de taux décidées par la banque centrale depuis mars 2022, alors qu’elle tente de ramener une inflation obstinément élevée à son objectif de 2 %.

Les ventes ont chuté dans six des neuf sous-secteurs en août, entraînées par des baisses chez les concessionnaires de véhicules automobiles et de pièces détachées, et les analystes ont déclaré que la baisse de 0,7 % du volume global était significative.

« Ce rapport mou est une raison de plus de s’attendre à ce que la Banque du Canada maintienne ses taux directeurs inchangés », a déclaré Shelly Kaushik, économiste à BMO Marchés des capitaux, dans une note.

La Banque du Canada annoncera ses taux et publiera ses dernières prévisions le 25 octobre. Le gouverneur Tiff Macklem a déclaré la semaine dernière que la banque ne prédirait pas de récession grave.

L’analyste de Desjardins, Tiago Figueiredo, a déclaré que la croissance annualisée du troisième trimestre ne devrait être que de 0,2 %, comparativement aux 1,5 % que la banque prévoyait en juillet.

« Le rythme modéré de la croissance des ventes en septembre suggère également un transfert faible pour le quatrième trimestre… ces données réaffirment notre opinion selon laquelle la Banque du Canada a fini de relever ses taux », a-t-il déclaré.

Bien que 12 % des détaillants aient déclaré que leur activité en août avait été touchée par une grève dans les ports de la Colombie-Britannique, Katherine Judge, analyste chez CIBC Economics, a déclaré que les prévisions stables pour septembre indiquaient une faiblesse des dépenses de consommation.

Les marchés monétaires ont réduit leurs paris sur une hausse des taux après la publication des données. Ils voient désormais une probabilité de 15 % pour une augmentation la semaine prochaine, en légère baisse par rapport aux 16 % avant la publication des données. (Reportage de David Ljunggren ; édité par Andrew Cawthorne)

[ad_2]

En Sports

Back to top button