Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Meurtre potentiel à Sainte-Anne-de-la-Rochelle: Carl Gauthier-Beauregard est accusé

[ad_1]

Un homme de 39 ans, Carl Gauthier-Beauregard, a été accusé du meurtre au deuxième degré de Danielle Beauregard, 64 ans, dimanche après-midi.

L’événement s’est produit vers 21 heures sur la rue Principale Ouest à Sainte-Anne-de-la-Rochelle. À leur arrivée, les policiers ont découvert le corps d’une femme inconsciente. La victime a été déclarée morte à l’hôpital.

Les enquêteurs de la division des crimes contre la personne tentent de faire la lumière sur les circonstances ayant conduit à cette mort suspecte. Les techniciens de scène de crime étaient sur place dans la journée de dimanche.

Il s’agit d’une enquête en cours, notamment en termes d’expertise scénique. Il y avait des témoins à rencontrerexplique le porte-parole de la SQ, Stéphane Tremblay.

La victime portait des traces de violence. Nous ne connaissons pas la méthode utilisée pour provoquer le décès.

Dès les premières heures qui ont suivi l’intervention des secours, la police a affirmé que la principale théorie étudiée était celle du meurtre.

Dans une version antérieure de ce texte, il était indiqué que le nom de l’accusé était Carl Tremblay-Beauregard. Il s’agit plutôt de Carl Gauthier-Beauregard.

Carl Gauthier-Beauregard-a été arrêté samedi soir comme suspect dans cette affaire. Il a été interrogé par les enquêteurs et a comparu dimanche après-midi par visioconférence.

Le motif pour lequel l’homme d’une trentaine d’années a été arrêté était un meurtre. Or, il y a une différence entre un motif d’arrestation et une accusation formelle de la part du directeur des poursuites criminelles et pénales qui, dans les prochains jours, disposera de toutes les preuves pour porter les accusations appropriées.explique Audrey-Anne Bilodeau.

Des techniciens de scène de crime sont à l’œuvre à Sainte-Anne-de-la-Rochelle.

Photo : Radio-Canada

Un voisin a été témoin de l’arrestation

Paul Arès, un voisin qui habite en face du domicile de la victime, affirme lui avoir parlé à quelques reprises. La veille de l’événement, il avait déclaré avoir entendu une dispute dans la soirée. Ça criait dans la maison, c’était la première fois que je l’entendais comme çail dit.

Le jour du drame, ce voisin a indiqué avoir remarqué de nombreux allées et venues d’une camionnette devant la maison, un phénomène inhabituel selon lui.

Il a ensuite été alerté lorsque la police est arrivée samedi soir. Je les ai vu arriver avec leurs lampes de poche et j’ai pu voir la lumière traverser la maison d’une pièce à l’autre. Et à un moment donné il y avait quatre ou cinq policiers, je les ai vu tous sortir avec le gars, il dit. C’est à ce moment-là qu’il dit avoir entendu la police dire à un homme qu’il était en état d’arrestation pour meurtre.

[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button