Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Meurtre d’un sans-abri à Toronto : l’un des 8 mineurs est de nouveau en détention

[ad_1]

L’un des adolescents accusés du meurtre d’un sans-abri à Toronto en décembre 2022 est de retour derrière les barreaux. Elle a comparu brièvement vendredi matin devant le tribunal pour mineurs d’un centre de détention de la région de Toronto.

L’adolescenteo 6, qui ne peut être nommée en raison de son âge, est sortie du Centre Marjorie Amos de Brampton, une prison semi-ouverte à sécurité minimale pour jeunes délinquantes.

Elle était représentée par son avocate, Anne-Marie Morphew.

La Couronne n’a pas expliqué pourquoi la mineure a été de nouveau arrêtée, mais on peut supposer qu’elle a violé les conditions de sa première libération sous caution ou que sa famille a décidé de ne plus se porter garante pour elle. Elle.

Les parties devront se réunir à nouveau le 16 novembre pour fixer une date d’audience pour sa libération sous caution.

Les huit filles sont accusées d’avoir poignardé un sans-abri dans la nuit du 17 au 18 décembre 2022, près de la gare Union du centre-ville.

Ken Lee a été victime d’une agression au couteau en décembre 2022 à Toronto, selon la police.

Photo : Fourni par le service de police de Toronto

Sept d’entre eux sont toujours assignés à résidence après avoir été libérés sous caution à différentes dates au printemps et à l’été dernier.

Leur audience préliminaire est prévue pour le 22 avril 2024 devant la Cour de justice de l’Ontario. Aucune date de procès n’a encore été fixée.

L’établissement Marjorie Amos, qui avait fermé ses portes en raison d’inondations, est désormais rouvert. L’inondation avait forcé le transfert de tous les prisonniers à Kenora (dont 3 des 8 adolescentes qui n’avaient pas encore été libérées sous caution).

Une illustration juridique de sept des huit accusés présents sur le banc des accusés.

L’audience collective de libération sous caution de sept des huit adolescents a eu lieu le 20 janvier 2023, ce qui a permis à la procureure Sarah de Filippis de transmettre ses preuves à tous les avocats de la défense avant le début des audiences individuelles.

Photo : Radio-Canada / Pam Davies

L’adolescenteo 8 est également apparu brièvement sur la plateforme Zoom pour les questions de procédure.

Elle est désormais représentée par le célèbre avocat Borys Bytensky, qui avait défendu Alek Minassian.

Sa conférence préalable au procès est fixée au 1euh décembre lors d’une réunion à huis clos entre le juge, la Couronne et la défense.

Une interdiction de publication nous empêche d’en dire davantage à ce sujet.

L’interdiction ne sera levée que lorsque les huit accusés connaîtront le verdict à l’issue de leur procès, ou s’ils plaideront coupables des accusations portées contre eux avant cette date.

Seules certaines informations échappent à l’interdiction, comme la décision de libérer ou non les accusés, leurs conditions de libération et le montant de leur caution individuelle à payer.

[ad_2]

Gn Ca local

Back to top button